Faire des rencontres du troisième type

Reconnaissez-vous l’une de ces personnes ? Non ? C’est normal, aucune d’entre elles n’existe.

Chacun de ces visages a été créé de toutes pièces (ou presque) sur ThisPersonDoesnotExist.com par une intelligence artificielle…

C’est un ancien ingénieur logiciel d’Uber, Phil Wang, qui a développé ce site grâce à l’utilisation de réseaux antagonistes génératifs (GAN). Le principe est “simple” : une première IA crée des images à partir de données et une autre valide (ou non) le résultat proposé par la première. Il y a donc une “IA créatrice” et une “IA filtrante”, c’est le même principe utilisé par Obvious Art dans la création de ses oeuvres d’art.

Même si le résultat peut être plus que troublant, les intentions de Phil Wang semblent être louables puisqu’à travers cette démarche il souhaite sensibiliser sur les dangers potentiels de l’IA.

Ça vous fascine ? Rendez-vous sur thispersondoesnotexist.com et mitraillez F5 (ou cmd + F sur mac) ! 

Dans la même veine, le site Generated Photos a professionnalisé le principe en donnant accès à ses membres à une base de données de plus de 100.000 photos de fausses personnes pour les utiliser librement, par exemple sur des supports de communication. Vous pouvez même jouer à “l’IA filtrante” en les classant par genre, âge, ethnie… Mais n’allez pas chercher de latino aux yeux bleus, apparemment ça n’existe pas dans cette fausse dimension.

Et sinon, c’est tout frais : Samsung a annoncé au CES de Las Vegas cette semaine la création d’humains… artificiels via sa technologie Neon. Ce ne sont ni des clones, ni des robots, ou alors un peu des deux, à vous de juger. À découvrir en vidéo ci-dessous :

Qu'en pensez-vous ?

Article suivant

Ça vous plait ? Cultivez votre curiosité avec notre newsletter !