Entrer dans la peau d’un dauphin

L’artiste Ana Rajcevic s’inspire des os d’animaux pour concevoir des objets d’un nouveau genre, qui promettent à celui qui les porte de le plonger dans le ressenti animal…

Vous avez toujours rêvé de vous prendre pour un oiseau ? Ou de nager avec les dauphins ?

L’artiste Ana Rajcevic a peut-être une solution pour vous. Alors certes, vous n’allez pas décoller comme un albatros ni faire trois loopings dans un cerceau en bondissant hors de l’eau, mais peut-être pourrez-vous plonger dans « l’impression animale ». Formée dans les plus prestigieuses écoles de design de Londres, vivant aujourd’hui à Berlin et déjà récompensée de nombreuses fois pour ses travaux, A. Rajcevic s’est appuyée sur des structures de squelettes d’animaux existants pour créer une série de pièces sculpturales qui transforment les propriétés animales en propriétés naturelles du corps humain. Cette série, intitulée « Animal : the other side of Evolution » propose un nouveau type d’objets qui se portent comme on porte un chapeau. Et qui vous plongent dans le ressenti animal. Un peu comme des accessoires de théâtre.

Il ne vous reste alors plus qu’à avancer en picorant le sol ou à plonger dans les fontaines. A voir dans la section « Vous avez dit bizarre » de la Biennale.

D’autres plans du même genre sur notre page Facebook. Restez branché !

Que pensez-vous de cette détection ?