Empêcher le plastique d’atteindre l’océan

L’immense majorité des déchets plastiques dans les océans provient des fleuves. Pour combattre le mal en amont, un ingénieur italien a donc imaginé Blue Barriers : de grandes barrières flottantes, installées dans les rivières, pour filtrer le plastique et l’empêcher d’atteindre la mer…

Ce n’est pas l’amour qui dure pour toujours, c’est le plastique. Alors pour éviter le désastre océanique, faites barrage contre les déchets qui flottent sur les fleuves.

La startup italienne Sea Defence Solutions, basée à Londres, a imaginé un moyen de lutter contre la pollution plastique des océans : Blue Barriers. Cette solution, relativement “low cost” et “low tech”, consiste à installer des barrières flottantes sur les fleuves, pour stopper et récupérer les matières plastiques emportées par le courant. En filtrant en amont les détritus charriés par les grands cours d’eau, on pourrait éliminer près de 90% du plastique destiné à polluer les mers. Enfoncées d’environ un mètre sous l’eau, les Blue Barriers créent un courant transversal et aiguillent les déchets vers un bassin de collecte, en vue de les recycler. Elles sont conçues pour laisser passer les bateaux et les poissons. Elles résistent aux inondations, aux conditions météo difficiles et au passage de gros troncs d’arbres. Objectif : zéro impact sur la faune et la flore fluviales.

On attend avec impatience le premier test grandeur nature, qui pourrait avoir lieu sur le Rhin… D’ici là, vous pouvez apprécier cette vue d’artiste en vidéo :

Que pensez-vous de cette détection ?