Le média qui cultive votre curiosité
Menu

Apprendre les compétences de demain

Franchir le cap et le garder. Aujourd’hui, de plus en plus de personnes voient leurs professions évoluer. C’est d’autant plus vrai à l’ère du presque-tout-numérique. Et épouser ce changement peut s’avérer compliqué… 

Pour  faire face à ces mutations des compétences, Maria Schools propose une vision de l’apprentissage, moderne, mais sans artifice. 

Former sans formater. C’est, depuis 2016, ce qui fait le succès de Lion, une structure fondée par Annabelle Bignon et The Family qui ambitionne de renvoyer sur les bancs de l’école des adultes majeurs et vaccinés mais pas toujours décidés. L’idée est simple : cultiver ce qu’il y a de positif dans le concept même d’école. En plus de 3 ans, ce sont des centaines de personnes qui ont pu être formées à la culture startup et qui ont ainsi pu réorienter leurs perspectives professionnelles. Suite à ce succès, l’équipe s’est agrandie et Agnès Alazard-Rool a rejoint Annabelle avec qui elle a décidé de lancer Maria Schools début 2020 afin de décliner le concept et former plus d’adultes à de nouvelles compétences.

Il n’est plus seulement question de savoir, mais de réapprendre à apprendre et ce de manière constante. Inspirées par le modèle Montessori (vous comprenez désormais pourquoi ce nom “Maria”) mais surtout par la bascule que cela a permis dans l’éducation, l’enjeu de leur initiative est donc bien de développer et valoriser le “faire”. C’est d’ailleurs plus de 80% de la formation qui est dédiée à la pratique, le reste à la théorie. Tout le monde repart avec un nouveau bagage, prêt à embarquer direction l’avenir, un pied dedans, déjà.

De nombreux outils, méthodes et conseils y sont enseignés par des expert·es qui exercent quotidiennement les métiers qui seront – peut-être – ceux de leurs élèves demain. Plus de 350 intervant·es avec des profils très divers partagent leurs savoir-faire au sein des différentes formations proposées. Ces derniers changent régulièrement et sont challengés pour proposer des cours de haute qualité et sur-mesure, répondant aux standards de Maria Schools mais aussi aux feedbacks des élèves eux-mêmes.

Ce qui fait aussi la singularité de ces formations, c’est l’attention portée à chaque élève. Apprendre, c’est fatiguant et avoir l’envie d’apprendre ce n’est pas toujours évident. Ainsi, l’environnement créé pour chaque promo est pensé pour donner confiance, regarder les choses autrement et se sentir bien. Un “headmaster” s’assure même tout au long de votre formation que celle-ci est bien cohérente, propose des conclusions aux cours et veille à ce qu’il n’y ait pas de décrocheurs. De plus, dès l’instant où vous rejoignez une formation Maria Schools, vous devenez membre d’une communauté et d’un réseau à vie qui est là par et pour vous et vous aide(ra) à ne plus jamais repartir de zéro.

© Lion

Côté pratico-pratique, les formations Maria Schools sont finançables par Pôle Emploi et sont conventionnées FNE. Celle autour de l’univers des startups dispensée à Lion dure entre 2 et 8 jours sur le format de cours du soir et/ou d’une journée complète un samedi pour un tarif oscillant entre 1.800€ et 3.900€. Pour la Maestro School, qui vise à former les prochains product managers , la formation s’élève à 4.900€. Début juin, la première promotion de 12 personnes a commencé  son enseignement de 7 semaines. Enfin, une école dédiée aux nouvelles narrations avec des formations courtes verra le jour en octobre.

En somme, Maria Schools vous ouvre les portes des métiers de demain et surtout des compétences qui vont avec. Tout s’apprend. Sans deadlines et sans limites, puisque les métiers changent, et finalement, les compétences aussi. Et notre petit doigt nous dit que des projets d’écoles autour du développement durable, des hauts potentiels, de la data ou encore pour les personnes en transition professionnelle, ouvriront à plus ou moins long terme.

Alors selon vous, Maria Schools, trop (s)c(h)ool ou tournant décisif pour l’apprentissage ?

Que pensez-vous de cette détection ?

Article suivant

Ça vous plait ? Cultivez votre curiosité avec notre newsletter !