Eclairer la ville avec des calamars

La startup française Glowee veut éclairer la ville sans électricité…avec des bactéries. Elle les modifie en laboratoire pour les rendre bioluminescentes. De quoi illuminer les vitrines sans attendre Noël…

En France, pour des raisons écologiques, les commerçants n’ont pas le droit d’éclairer leur vitrine la nuit. Et si vous leur offriez des bactéries marines pour illuminer leurs devantures en toute légalité ?

Glowee est un système de bio-éclairage sans électricité, qui fonctionne grâce à une propriété présente chez de nombreux animaux : la bioluminescence. Les lucioles, certes, mais aussi diverses créatures marines telles que les méduses, les calmars ou les poissons des profondeurs, sont capables de briller dans l’obscurité. Leur lumière est en réalité produite par des bactéries très particulières, qu’elles hébergent en symbiose. Or, figurez-vous que le gène de la bioluminescence a été identifié ! Vous pouvez donc, en quelque sorte, l’insérer dans l’ADN de bactéries de laboratoire classiques, normales, non luminescentes, propres sur elles, bref : des bactéries toute simples, comme vous et moi. Cultivez ces bactéries génétiquement modifiées dans un tube à essai et, lorsqu’elle seront en quantité suffisante, elles vont commencer à émettre de la lumière. Cette solution bactérienne fluo peut alors être introduite dans une espèce d’ampoule biologique en résine organique, transparente et adhésive aux surfaces vitrées. Tombe la nuit et la vitrine de votre magasin s’illumine, ainsi que votre visage aux yeux d’enfant. Bon, OK, pour le moment, ça s’éteint au bout de 24 heures, mais ce n’est que l’aube du projet.

Si vous avez envie d’en savoir plus sur Glowee, éteignez la lumière, cette vidéo devrait vous éclairer :

D’autres plans du même genre sur notre page Facebook. Restez branché(e) !

Qu'en pensez-vous ?

Article suivant