Le média qui cultive votre curiosité
Menu

Digitaliser son imagination

La technologie de l’art ou l’art de la technologie. Google Experiments est un immense laboratoire numérique dédié à la création artistique. Il est la preuve que l’art et la création peuvent être approchés de multiples manières. Si bien que l’on se découvre parfois des talents cachés.

Le monde de l’art devient alors synonyme d’expérience, laissant libre court à notre imagination. Grâce à la technologie, il est désormais possible de dompter sa créativité – ou à l’inverse de la laisser s’échapper. Avec plus de 1.500 expériences dispersées dans ses 14 collections, Google réunit tout ce qui fonde le socle solide de la culture, à commencer par sa démocratisation à travers la musique, le dessin, la peinture, la sculpture, dans un seul et même bouquet numérique. 

L’art nous interpelle, nous questionne et parfois nous fascine. Alors, Google choisit d’en faire profiter le plus grand nombre, à condition d’être sous IOS ou Android. Le moteur de recherche booste notre imagination à travers des applications gratuites, imaginées par des artistes, des développeurs et des chercheurs du monde entier. Chacun·e peut alors profiter d’une parenthèse esthétique offerte par son smartphone, métamorphosé en outil de création. 

Parmi les expériences disponibles sur la plateforme, Just a line nous permet de nous emparer de l’espace en tant que tel. Notre index donne la parole à notre imagination en traçant des lignes horizontales, verticales, des formes difformes. Comme avec une baguette magique, on décore le monde tel qu’on le perçoit, à l’aide d’une réalité justement augmentée. Ainsi, filmer une simple pièce devient l’occasion de créer son univers, en écrivant entre les lignes et en comblant le vide à main levée. 

De cette même main, il est aussi possible de découvrir l’art autrement. Draw to Art jumelle les gribouillages des enfants ou des plus grands, avec des oeuvres d’art célèbres. Le visage qui sort de l’hémisphère droit de votre cerveau serait étrangement très proche de celui de La Joconde, ou peut-être du Désespéré de Courbet.

Inspiré par les beaux jours qui nous narguent, votre croquis pourrait se confondre à une peinture bucolique célèbre. Ou au contraire, la représentation de votre colocataire attendant patiemment de sortir, pourrait vous faire matcher avec La Jeune fille à la fenêtre de Dali. De quoi faire correspondre ses créations avec des oeuvres authentiques, et nourrir votre culture générale dans le même temps. 

Les artistes Molmol Kuo et Zach Lieberman se sont eux intéressés à l’appropriation de l’objet en lui-même. Weird Cuts, une des dernières propositions de Google Experiments, voit le jour en 2019. La réalité augmentée devient alors le fruit d’un travail créatif, où l’esthétique prend forme grâce au collage et à l’assemblage de photos découpées en petits morceaux, façon Angela Anaconda.

L’utilisateur se transforme en un Picasso en herbe en jonglant avec les dimensions et les volumes. Il a alors la possibilité de personnaliser et de personnifier son propre puzzle artistique. Molmol Kuo et Zach Lieberman vont même encore plus loin dans la poésie, en imaginant que l’objet projeté en réalité augmentée pourrait devenir un véritable message intemporel, figé dans le temps. 

Voilà donc plusieurs chemins à emprunter pour repousser, encore, les limites de sa créativité. Le fameux “sky is the limit” peut aller se rhabiller !

Et vous, à quoi ressemble votre perception du monde ? Rendez-vous ici pour la dessiner. 

 

Que pensez-vous de cette détection ?

Article suivant

Ça vous plait ? Cultivez votre curiosité avec notre newsletter !