Devenir un hacker pour pouvoir écouter un album

Pour écouter une zik’ que personne d’autre n’écoute, téléchargez l’album de Netcat. Pour ça, il vous faudra jouer les hackers en « compilant un module pour le noyau Linux ». Good luck…

A quoi bon faire comme tout le monde en achetant votre musique sur iTunes ou en l’écoutant sur Spotify ? Pourquoi faire simple quand vous pouvez faire compliqué ?

A l’extrême opposé de la musique « mass-market », vous trouverez le groupe d’électro Netcat, constitué de deux informaticiens et d’un ingénieur en aéronautique. Leur dernier album, « Cycles Per Instruction« , n’était initialement disponible que sous la forme d’un module pour le noyau Linux. Vous ne savez pas ce que c’est ? Nous non plus. Et pourtant on a cherché à comprendre en lisant les explications sur Wikipedia. Mais on n’a toujours pas compris. Une chose est sure : c’est assez compliqué de récupérer leur album si vous n’êtes pas vous-même informaticien(ne) ou hyper motivé(e). Enfin, bon, pas si compliqué que ça : il vous suffit de travailler sous Linux, d’installer quelques dépendances, de cloner le dépôt « git », de compiler le module, de saisir une ligne de commande et hop ! ni vu ni connu, vous voilà tranquille en train d’écouter votre album.

Si vous avez vraiment l’esprit aventureux, armez-vous de courage et tâchez de survivre à « The Internet Is An Apt Mother Fucker », un extrait de l’album qui vous offre près de 18 minutes de musique électronique sans concession. Ça c’est pointu :

D’autres plans du même genre sur notre page Facebook. Restez branché(e) !

Que pensez-vous de cette détection ?