Des bibliothèques de fringues en libre service

Demain, vous ne porterez plus deux fois la même robe. En attendant, testez les vétithèques de Stockholm.

Demain, vous ne porterez jamais deux fois la même robe. Vous vous ferez livrer une robe le lundi, vous la retournerez en magasin le mardi pour en recevoir une autre le mercredi, etc.

En attendant demain, vous pouvez déjà emprunter des vêtements sans limite auprès d’une Vétithèque. Le concept, né en Suède à l’initiative de cinq amies (la première boutique, Lanegarderoben, à Stockholm), cartonne dans le pays et rassemble des pièces ultra variées, vintage haut de gamme comme fringues du quotidien. Même principe qu’une bibliothèque: on emprunte, on utilise, mais on ne possède plus. Durée maximum: 3 semaines. Au delà, on doit s’acquitter d’une légère pénalité. Être à la mode, sans être victime de la mode: vous rendez tout quand vous en êtes lassée !

Le concept fait des émules. Bientôt à Amsterdam et à Paris, restez branchées pour être informées!

Que pensez-vous de cette détection ?