Coder pour aider les réfugiés

Techfugees organise des hackathons pour trouver des solutions technologiques aux problèmes des réfugiés. Au programme : des téraoctets d’idées solidaires…

Un hackathon, pour vous, c’est une bande de geeks qui planchent tout un week-end sur des projets farfelus ? Et si cette intelligence collective était mise au service d’une noble cause ?

C’est l’objectif de Techfugees. Initiée en 2015 par Mike Butcher (TechCrunch), cette communauté mobilise des acteurs du monde entier avec une idée phare : trouver des réponses à « la crise des réfugiés », en organisant notamment des hackathons. Pas de couvertures de survie, ni de caisses de nourriture ou de dons : juste une salle où une marée de cerveaux se lance pendant 36 heures dans un brainstorming géant, face à l’énorme défi de l’accueil des migrants. À la fin de ces sessions de codage à grande échelle, de débauche d’idées et de pistes de recherche, le lauréat remporte un séjour de 6 mois dans un incubateur et un voyage à Londres pour présenter son projet à la communauté Techfugees

Et contrairement aux idées reçues, il n’y a pas que des codeurs dans un hackathon. Il faut aussi de bonnes idées et des porteurs de projet. Il y a donc forcément une place pour vous.

D’autres plans du même genre sur notre page Facebook. Restez branché(e) !

Que pensez-vous de cette détection ?