Chauffer chez soi avec les Big Data

Qarnot Computing est une jeune start-up qui transforme vos radiateurs en ordinateurs : des mini-data centers installés chez vous moulinent sur de très gros calculs et chauffent votre logement. Gratuitement…

L’ennemi de l’informatique, c’est la chaleur. La chaleur dégagée par les ordinateurs.

Car un ordinateur ça chauffe. Tellement que l’ingénieur Paul Benoît, fondateur de Qarnot Computing, a eu l’idée géniale d’en faire des radiateurs pour chauffer gratuitement des logements sociaux. Partant du constat que toute la chaleur produite par les ordinateurs était une énergie perdue qu’on s’emploie le plus souvent à dissiper à grands renforts de système de refroidissement (en installant parfois les serveurs en Sibérie !), Benoît a inventé le Q.rad, le premier radiateur numérique/ordinateur chauffant qui, en plus d’être utilisé dans des processus de calculs, revendique une vocation solidaire. Les résistances du radiateur sont en effet remplacées par des ordinateurs élémentaires qui, connectés à internet, participent à des calculs à distance en fonction des demandes extérieures qui leur parviennent. Ainsi, en installant un Q.rad dans un immeuble collectif, on chauffe les appartements gratuitement : ce sont les entreprises faisant appel à la force de calcul des radiateurs qui remboursent l’électricité. «Toutes les entreprises ont besoin de calcul intensif, que ce soit pour de l’animation 3D, de la simulation scientifique, de l’analyse de risque en assurance, de la recherche pétrolière», explique Paul Benoît*. «Cela leur revient moins cher que lorsqu’elles font appel à un data center puisqu’il n’y a rien à construire, à alimenter en énergie, à gérer, à refroidir». En partenariat avec la Ville de Paris pour ce projet encore expérimental, Orange a équipé d’un accès très haut débit 100 appartements d’un immeuble du 15ème arrondissement.

Viens chez moi, j’habite dans un data-center…

Que pensez-vous de cette détection ?