Le média qui cultive votre curiosité
Menu

Booster sa mémoire avec un patch frontal

Le patch bioélectrique Humm se colle sur votre front et prétend augmenter les performances de votre mémoire de travail.

Il stimule votre cerveau pendant 15 minutes avec des ondes thêta et vous promet jusqu’à 2 heures de performances mentales améliorées… Pour améliorer vos performances mnémoniques, il est temps de faire front !

Incubée au sein de la prestigieuse Université de Berkeley en Californie, la startup Humm a développé un patch frontal plein de promesses, censé augmenter de 20% la capacité de votre mémoire de travail. La mémoire de travail, c’est l’équivalent de la mémoire vive d’un ordinateur, celle qui alimente votre cerveau en informations (chiffres, noms, mots…), pour vous permettre d’effectuer des calculs, de résoudre des problèmes, de lire un roman ou d’apprendre une langue étrangère. En collant un patch Humm sur votre front pendant que votre esprit travaille, vous allez ressentir un léger picotement. Le patch utilise la stimulation transcrânienne à courant alternatif et délivre de petites impulsions électriques : des ondes thêta, produites naturellement par votre cerveau et impliquées dans les processus de mémorisation. L’hypothèse derrière cette méthode est que les ondes envoyées vont stimuler vos neurones et renforcer vos capacités mémorielles. Il y a peu de preuves de l’efficacité de ce traitement donc on reste un peu sceptique, mais la startup prétend que l’efficacité du patch est prouvée scientifiquement.

Les patchs bioélectriques Humm sont pré-vendus par packs de 12, pour la somme de 99 dollars le pack. Ils seront expédiés en février 2020. Vous vous en souviendrez ?

Et sinon, pour cultiver votre mémoire en mode low tech, découvrez notre interview d’Anne de Pomereu ici.

Que pensez-vous de cette détection ?

Article suivant

Ça vous plait ? Cultivez votre curiosité avec notre newsletter !