Bombarder la ville avec des chaussettes

Vous maitrisez le tricot ? Alors devenez un Yarn-bomber et posez des engins en laine prêts exploser les couleurs de la ville…

Vous avez connu la mode du tricot. Pas franchement subversif comme truc… Mais connaissez-vous le tricot-graffiti, une discipline réservée aux pros de la maille à l’âme de guerrier?

Le Graffiti en tricot, ou Yarn Bombing, est une forme de street-art qui consiste à tricoter de jolies chaussettes pour des poteaux, des arbres, des piles de pont ou des feux rouges. A la place de peinture, les artistes guérilleros utilisent simplement des aiguilles et des pelotes de laine. Le mouvement, né au début des années 2000 de l’imagination fertile de Magda Sayeg (attention, site carrément psychédélique) couvre à présent les villes du monde entier : le collectif Knit the City à Londres, le Twilight Taggers de Melbourne et … le Collectif France Tricot chez nous ! Tous participeront au Yarn Bombing day, le 11 juin prochain !

Aussi une belle façon de transformer votre grand-mère en dangereuse délinquante…

Que pensez-vous de cette détection ?