© Radio-Canada / Élise Lacombe

Apprendre les maths dans la nature

Ce n’est pas banal mais à l’école du District 42 (rien à voir avec Xavier Niel) de Maple Ridge-Pitt Meadows près de Vancouver au Canada, à la fin de l’année scolaire, les enfants n’attendent qu’une chose : la rentrée ! À l’instar de certaines écoles danoises, la nature fait office de salle de classe…

À première vue, l’école ressemble à s’y méprendre à une sortie scolaire dans la forêt… Sauf que dans cette école, la sortie, c’est tous les jours. Les 80 élèves et professeurs de la structure y enseignent et apprennent en harmonie avec la nature. Ici pas de cours de mathématiques à proprement parler, les matières “classiques” sont intégrées dans toutes les activités proposées. L’apprentissage se fait par le jeu et en extérieur, c’est la règle.

Pas de manuels scolaires, pas de bâtiment en pierre : les enfants sont libres de gambader pour découvrir leur environnement. La journée commence par l’installation collective de petits chapiteaux (la Colombie-Britannique n’est pas épargnée par la pluie) pour affronter les éléments. Ensuite, pas de sonnerie insupportable pour annoncer le début des cours, mais le doux son d’un tambour. Dans cette école, pas de distinction de niveau : les élèves sont mélangés afin de favoriser l’entraide et de pouvoir évoluer à leur rythme. Enfin, pour réduire son empreinte écologique, l’école change d’emplacement tous les trois mois. 

Seuls restes de l’école telle que nous la connaissons généralement : un tableau noir et des carnets de correspondance.

Que pensez-vous de cette détection ?