Apporter la lumière à ceux qui n’en ont pas

Pour répondre aux besoins de ceux qui sont privés d’électricité, les ingénieurs du projet Awango ont conçu une lampe solaire multifonctions. Qui permet aussi aux enfants d’accéder à l’éducation.

Lors de votre dernier voyage au Burkina Faso, vous avez peut-être apprécié ces soirées sans électricité qui vous laissaient plonger à loisir votre regard dans le ciel étoilé…

Sympa pour les touristes, mais nettement moins bien pour les habitants du pays. Selon l’ONU, 1,3 milliards de personnes dans le monde seraient en effet privées d’un accès à l’électricité et donc à la lumière. Difficile dans ces conditions pour des enfants de réviser leurs leçons à la maison par exemple. Afin de participer à améliorer la situation, le projet Awango propose une gamme de quatre lampes lowcost conçues pour un usage agricole ou domestique . Ces lampes (qui permettent également de recharger un téléphone portable) sont plus efficaces que des lampes à pétrole et plus économiques que les systèmes fonctionnant avec des piles – elles se chargent grâce à l’énergie solaire. Après des essais concluants au Burkina Faso et au Sénégal, l’opération a été étendue au Cambodge et à Haïti avant de l’être à une dizaine d’autres pays – totalisant plus d’un millions de foyers d’ici 2015.

Lors de votre prochain voyage au Burkina Faso, vous verrez briller dans le noir de nombreuses nouvelles étoiles…

D’autres plans du même genre sur notre page FaceBook. Restez branché !

Qu'en pensez-vous ?

Article suivant