Le média qui cultive votre curiosité
Menu

Choisir son look avec de l’IA

Faites-vous partie des 40 millions d’e-consommateurs français ? Passez-vous beaucoup (trop) de temps à renvoyer vos vêtements achetés en ligne parce que le résultat n’est pas celui espéré, la taille n’est pas la bonne, etc…? 

Amazon, désormais leader du e-commerce en France depuis l’année dernière (Source) veut simplifier votre parcours d’achat et utilise l’intelligence artificielle pour parvenir à ses fins…

En France, le nombre d’achats d’articles de mode en ligne a très fortement augmenté, notamment grâce aux millenials qui ont vu leurs dépenses exploser ces derniers mois. Près de 20% de leur budget est désormais utilisé pour acheter des vêtements ou des accessoires de mode (Source). Prix très cassés, achats de produits d’occasion, offres saisonnières… Les géants de l’e-commerce ne laissent rien au hasard et développent des fonctionnalités et offres toujours plus attractives pour conquérir de nouveaux utilisateurs.

Depuis plusieurs années maintenant, l’intelligence artificielle est au coeur du business model d’Amazon afin de fidéliser et d’offrir à ses clients une expérience d’achat toujours plus innovante et personnalisée. 

Cette technologie permet aussi à Amazon d’accompagner ses clients au quotidien. Alimentation, électroménager, divertissement, cloud et désormais santé : Amazon est un acteur incontournable de bien des segments de marché. Il est loin le temps de la librairie en ligne… Et parmi les GAFAM, il semble bien placé pour prendre la tête du peloton d’ici peu…

Pour séduire de nouveaux consommateurs, la stratégie de la firme américaine pourrait se résumer en un seul mot : l’ultra-personnalisation. En 2018, l’entreprise lance Prime Wardrobe qui permet à ses clients de recevoir une sélection de vêtements chez eux, de les essayer et de ne payer que les pièces qu’ils souhaitent garder. Un an plus tard, Jeff Bezos et ses équipes lancent un nouveau service, Personal Shopper by Prime Wardrobe, avec l’objectif de simplifier encore plus l’expérience shopping de ses clientes. Pour profiter des services d’un styliste Amazon, il faut être abonnée à Prime, vivre aux États-Unis (pour le moment) et répondre à quelques questions précises sur vos goûts, coupes et matières préférées. En fonction de vos réponses, le styliste vous envoie une sélection et vous pouvez choisir 8 pièces que vous pourrez essayer chez vous, et renvoyer si celles-ci ne vous conviennent pas. Amazon espère élargir rapidement son offre à la mode masculine. 

Et grâce à l’intelligence artificielle, Amazon est désormais capable d’aller encore plus loin. L’entreprise vient de dévoiler une nouvelle fonctionnalité qui pourrait permettre à ses client·es d’essayer virtuellement des vêtements et accessoires de mode, qui correspondent vraiment à leurs goûts et morphologies. Comment cela va-t-il fonctionner ? Le processus se fait en plusieurs étapes. Le premier algorithme va permettre au client de sélectionner et d’affiner sa requête à partir d’une image en précisant certains critères comme sa coupe préférée, les motifs qu’il aime, etc. L’utilisateur pourra par exemple taper “plus serré sur les bras”, ou “changer la forme du décolleté”… La demande pourra rester assez abstraite, ce qui rend le développement de cette fonctionnalité d’autant plus compliqué. Le deuxième algorithme partagera quelques recommandations de looks et pièces qui pourraient bien aller avec les vêtements et accessoires déjà sélectionnés. Et enfin, la troisième couche algorithmique permettra de synthétiser l’image d’un mannequin portant les vêtements, sous différents angles pour voir si la tenue conviendrait IRL.

Le secteur du retail ne peut nier l’impact qu’a l’intelligence artificielle sur le e-commerce, n’en déplaisent à certaines initiatives comme Cleed ou Le Styliste. Aujourd’hui, 100% des retailers affirment que l’IA doit être déployée dans leurs solutions e-commerce (Source). La particularité d’Amazon : il est market maker tout en rendant la personnalisation accessible à tous, il s’arroge les attributs du luxe au prix du mass market.

Qu'en pensez-vous ?

Article suivant

Ça vous plait ? Cultivez votre curiosité avec notre newsletter !