Aller au musée pour repeindre les oeuvres exposées

Dans le cadre de l’exposition The Neighbours à New-York, un musée invite les visiteurs à repeindre les murs. Chacun devient ainsi contributeur d’une oeuvre en constante mutation…

Parfois dans une expo, vous vous dites que ce tableau manque de rouge et que cette toile gagnerait à être plus construite…

Si vous aviez visité l’expo The Neighbours au mois d’avril dernier, vous auriez pu donner vie à toutes vos idées ! Dans le cadre du New Museum à New York, l’artiste polonais Pawel Althamer y présentait ses dernières créations. Mais pas seulement : au quatrième étage, il recevait les visiteurs dans une vaste salle entièrement blanche qui n’est pas restée vierge bien longtemps. Les passants étaient en effet invités à se munir des pinceaux et des pots de peinture à disposition pour s’exprimer librement, sur les murs et même sur le sol. Aucune contrainte n’était fixée : vous pouviez à la fois tenter un autoportrait ou donner dans le cubisme, faire un dessin précis ou préférer l’éclaboussure. La pièce était donc en constante évolution, livrée aux doigts des visiteurs. Selon Pawel Althamer, l’art ne doit pas en effet s’exprimer dans un cadre rigide mais doit demeurer libre et vivant. La coopération créative redonne à ses yeux toute sa noblesse à l’art.

Attention toutefois à ne pas prendre de mauvaises habitudes : au Louvre, il est toujours interdit de repeindre la Joconde!

D’autres plans du même genre sur notre page FaceBook. Restez branché !

Que pensez-vous de cette détection ?