Le média qui cultive votre curiosité
Menu
food revolution Soon Soon Soon

Demain, votre assiette fera sa révolution

Demain, vous devrez définir votre tribu de consommation pour payer votre tribut à mère Nature. Vous dire vegan, flexitarien·ne ou carnivore, comme 5 à 6% de la population française aujourd’hui (Source : Ministère de l’Agriculture).

Le consommateur évolue, l’industrie agro-alimentaire, la restauration et le secteur agricole également. La révolution re-commence dans l’assiette sous l’effet conjugué de nouveaux effets de mode, d’une prise de conscience de l’impact de notre consommation et de nos choix sur l’environnement et la santé, de l’impact de la globalisation de nos modèles alimentaires à l’ensemble de la population mondiale. Et si de tous temps la question des substituts s’est posée, en période de restrictions (#rutabaga ou #topinambour pendant la guerre) ou sous l’effet d’interdits alimentaires séculaires, elle prend auourd’hui un tour plus engagé, plus technologie, et plus identitaire aujourd’hui.

Barthes en 1950, dans son œuvre de déconstruction des Mythologies analysait le rapport des Français au steak-frites, et écrivait : « le bifteck participe à la même mythologie sanguine que le vin. C’est le cœur de la viande, c’est la viande à l’état pur, et quiconque en prend, s’assimile la force taurine ». En paraphrasant, on remplacerait sanguin par écologique, bifteck par végétal et force taurine par force de conviction.

L’alimentation a ceci de particulier, qu’elle répond à la fois un besoin physiologique et à une construction sociale. Pour saisir ce nouveau consommateur et capter de nouvelles parts de marché de cette smart food, l’industrie doit trouver un équilibre entre impact et technologie, entre nutrition et écologie.


Découvrez 4 détections qui dessinent les contours de la smart food :

Et accompagnez la découverte de ce futur en musique avec cette playlist concoctée par la rédaction. Disponible sur DeezerYoutube & Spotify.

Article suivant

Ça vous plait ? Cultivez votre curiosité avec notre newsletter !