Le média qui cultive votre curiosité
Menu

Demain, le futur ne prendra pas une ride

Demain, vous opposerez les vieux chantés par Brel, ceux qui ne parlent plus, ne bougent plus… et les vieux d’aujourd’hui, aux corps augmentés, aux performances monitorées et qui refusent longtemps d’appartenir à une catégorie fragile.

En témoigna récemment la bronca des grands-parents à qui l’on demanda de ne plus aller chercher les enfants à l’école, et qui rappelèrent à grands cris qu’ils n’étaient pas membres du quatrième âge.  

Aussi sans doute, demain ne lirez-vous plus sans sourire la célèbre citation de Victor Hugo pour qui “quarante ans est la fin de la jeunesse et cinquante ans le début de la vieillesse”. Car à l’heure où la sécurité sociale, née en 1945, quand l’espérance de vie à la naissance était de 60 ans (source Insee), se dote d’un nouvelle branche, la dépendance, la question de la vieillesse se pose du bout des lèvres et avec force euphémismes. 

D’aucuns préfèrent parler de la silver economy (plus chic et surtout un nouvel eldorado pour bien des acteurs économiques, de la tech à la pharma en passant par les acteurs de la prise en charge), d’autres rêvent de transhumanisme à partir des progrès de la tech et de la médecine. 

L’humain est désormais augmenté et pour dire yes à la vieillesse il faut désormais atteindre le 4e âge.
Nous on dit ok boomer ! Mais on se plonge néanmoins dans ces innovations qui dessinent un nouvel âge de la vieillesse. Revue des tendances. 

➔ Tech tech tech

Healthtech, silvertech ou tech tout court se mettent à penser et à outiller la vie des plus âgés. Objets connectés (pour les plus jeunes, prononcer wearables) et appli, la liste s’allonge tous les jours ou presque. Simplicité, facilité, accompagnement tels semblent être les moto de la tendance :

  • Panda Guide : le casque audio qui décrit votre environnement en live
  • Oura Ring : la bague qui analyse le sommeil
  • Rendever : la réalité virtuelle pour lutter/prévenir Alzheimer
  • Dona Care : la montre connectée sécurisante
  • Dring : la canne connectée
  • Dôme : l’appli qui rassemble toutes les infos saisies par les professionnels au cours de la prise en charge à domicile d’une personne âgée

Domotique

La maison connectée se veut promesse universelle, mais c’est pour les plus âgés et les institutions qui les accompagnent qu’elle a le plus d’impact. Le frigo connecté fait le buzz au CES de Las Vegas, mais d’autres dispositifs à bas bruit ne sont pas moins inutiles.

  • Gerflor (et d’autres) : le sol connecté détecteur de chutes
  • Caspar : la maison connectée qui s’adapte à vos habitudes

➔ « La santé vient en mangeant”

  • Jelly Drops : lutter contre la déshydratation avec des bonbons
  • Onehandplate : l’assiette pour manger à une main

Social

Qui dit dépendance, dit parfois, aussi, lien social et initiatives en la matière. Du sport à l’éducation en passant par la réalité virtuelle …

  • Les « Soccer Granies » : quand le foot devient libérateur, même à 78 ans !
  • Cycling without age : emmener une personne âgée faire un tour à vélo
  • Perche Digital Seniors : quand des lycéens apprennent le numérique à leurs aîné·es
  • Zeebox : l’assistant personnel pour maintenir un contact régulier  avec ses proches à travers la télévision
  • Cottos : la réalité virtuelle pour encourager à pratiquer une activité physique et maintenir les liens sociaux entre seniors 
  • Le village landais Alzheimer : stimuler les habitant·es pour les rendre le plus autonomes possible

Low tech

Transhumanisme, mais pas que. Il y a aussi des innovations smart qui comportent moins de technologies, mais qui visent encore et toujours à alléger le fardeau de la vieillesse.

  • Maase : le plaid sensoriel thérapeutique
  • Connect’Age : une plateforme de jeux multi-sensoriels pour stimuler les fonctions cognitives et olfactives des patient·es et résident·es

De quoi donner envie, au final, de parler de vieillesse de manière positive, car, pour paraphraser Keynes, à long terme, nous serons tous vieux. Que l’on épellerait bien ainsi :  

V comme vitalité
I comme indépendance
E comme enthousiasme
U comme utilité
X pour Xilocaine, l’anesthésiant local le plus utilisé. Tout un symbole.

 

 

Et pour ceux qui hésiteraient encore à se situer, nous avons découvert chez nos confrères de BuzzFeed un quiz absolument brillant pour enfin avoir le fin mot de l’histoire.

Article suivant

Ça vous plait ? Cultivez votre curiosité avec notre newsletter !