Le média qui cultive votre curiosité
Menu

Demain, vous ferez l’apologie de la bêtise

Demain, le taux d’abstention sera à 0 %. Vous aurez pris l’habitude de voter sur tout et partout.

De cette photo de chat sur laquelle vous avez accolé votre pouce en l’air à cette voix numérique donnée à vos candidat·es lors des grands rendez-vous électoraux. De l’insignifiant jusqu’au signifiant. Vous serez sur-sollicité·es par une multitude de call to action et donnerez votre avis ici et là, et là, ou encore là. Mais du meilleur au pire, votre voix aura enfin du poids…

Sans faire la queue à la mairie, vous ferez entendre cette voix dans l’hémicycle virtuel, à coups d’hashtags et de dislikes, pour montrer du doigt les organisations qui ne bougent pas le petit doigt. Les acteurs publics, municipalités en premier lieu, auront plus que jamais un rôle à jouer. Et plutôt que de chasser les sans-abris, elles ouvriront plus de cent abris. Et vous, vous passerez votre tour pour les candidatures qui compromettent le futur.

Après les pétitions et les manifestations nouvelles versions, vous voterez dans un nouveau genre d’élections, celles qui honorent ceux qui nuisent. En faisant appel à votre liberté de penser et en toute autonomie, dans l’isoloir, vous (re)prendrez conscience que votre bulletin de vote a un vrai pouvoir. Aux urnes, vous irez déposer une motion de censure et deviendrez des suffragettes pour la planète. Le clic sera devenu LE geste écologique et sociétal, le premier pas vers l’engagement.

Les cérémonies les plus prestigieuses récompenseront le pire. Elles feront du green-shaming en célébrant les multinationales qui dépouillent nos écosystèmes en s’excusant à coup de greenwashing. Ces dernières ne pourront plus se contenter de dire haut et fort qu’elles font le bien ou qu’elles font mieux, elles devront le faire et puis c’est tout. La RSE ne sera plus un voeu pieux. Elle devra être, un point c’est tout. N’en déplaise aux climatosceptiques et autres carbon-addicts

Un nouveau contrat social s’écrira et les frontières entre éthique et business n’existeront plus. Le citoyen – alors éclairé – exigera des entreprises qu’elles se “B Corporisent”, au risque autrement, de les glorifier pour mieux les boycotter. Comme quoi, liker sur les réseaux sociaux, c’était peut-être poser la première pierre d’un nouveau modèle écologique.

In fine, vous ferez une standing ovation au Prix Nobel de la Guerre, pour aller au bout de l’idée d’Alfred Nobel, qui s’excusa, en créant sa récompense, d’avoir inventé la dynamite…


Découvrez les détections de ce futur :

Et écoutez ce futur en musique avec des sons sélectionnés par la rédaction, à écouter dans l’isoloir !

Article suivant

Ça vous plait ? Cultivez votre curiosité avec notre newsletter !