Le média qui cultive votre curiosité
Menu

Demain, le retail sera multisensoriel

Demain, votre expérience sera partout, de la science à votre CV, de l’hôtel au restaurant, du laboratoire au magasin.

Demain, votre expérience sera partout, de la science à votre CV, de l’hôtel au restaurant, du laboratoire au magasin. Abolies les frontières entre intellect et sensoriel, entre marketing et architecture, entre commerce et divertissement. Tous les magasins seront des concepts-stores, tout ne sera plus qu’événement, expérience et volupté. Et tout ça grâce à vous et à votre pouvoir de consommateur. L’expérience client, en replaçant la perception du client au centre (#clientcentric, et mort au produit centric) permettra de repenser l’objet (de votre convoitise) à partir de vos émotions.

En 2020, place donc au digital, au virtuel, mais également retour aux fondamentaux. L’expérience magasin c’est aussi fondamentalement le contact avec le produit (et la marque). L’oeil et le doigt ne sont plus seuls rois au royaume du parcours digital. En 2020, ce sont nos 5 sens qui sont sollicités, pour un engagement maximal.

Au royaume du commerce, le produit et la marque sont relégués dans l’arrière-boutique. Haro (ou presque) sur ceux qui pensent avec leur portefeuille, faites place à ceux qui “shoppent” avec leur cerveau. Et ce n’est pas nous qui le disons, mais une étude très sérieuse du très sérieux géant IBM. L’enquête réalisée le mois dernier à l’occasion de la grand-messe annuelle du retail à New York, la NRF, oppose les économes (“Value-driven”) aux cérébraux (“purpose driven”). Les premiers représentant 41%, les seconds 40%. Quant à ceux qui seraient uniquement orientés produits, ils ne sont plus que 6%. RIP. Ajoutons à ce portrait de famille que près de 6 consommateurs sur 10 sont prêts à modifier leurs habitudes de consommation pour réduire leur impact environnemental et 8 sur 10 intègrent le critère de responsabilité dans leurs achats. Cérébraux, puisqu’on vous le dit ! 

Né il y a un peu plus de 20 ans, le concept d’expérience client se réinvente donc en permanence pour faire transformer le contact en émotions, en souvenirs. Pour toucher les sens et l’esprit du consommateur. Ce n’est sans doute pas neutre si le vocable se transforme. Le cérémoniel, le momentum, le parcours, les ambassadeurs et influenceurs ont remplacé le process et le message publicitaire. D’expérience d’achat, on est passé à expérience 360°. Colette a fermé à Paris il y a deux ans, mais l’esprit Colette et ses expériences, son espace en perpétuelle réinvention ne sont plus réservés aux happy few du luxe. L’expérience s’infuse infuse partout dans le monde, de LEGO à IKEA, des fleurs aux doudounes. Et pour ceux qui tordraient le nez face à cette expérience de société, appréciez au moins la science de l’expérience !


Découvrez les détections de ce futur :

Et écoutez ce futur en musique avec la playlist de la rédaction à écouter pendant le shopping en boutique, en ligne, dans un centre commercial ou avec votre enceinte connectée !

Article suivant

Ça vous plait ? Cultivez votre curiosité avec notre newsletter !