Inscrivez-vous !

Prenez un temps d'avance
Inscrivez-vous et recevez chaque semaine les meilleures innovations du moment

Non, mamie, ce n'est pas le générique des Télétubbies

aujourd'hui...



Détecter une MST avec un préservatif caméléon



2 octobre 2015

Des étudiants britanniques de 14 ans ont imaginé un préservatif qui change de couleur lorsqu'il entre en contact avec des bactéries. Il permet de détecter les MST : chaque couleur correspond à une maladie...

Détecté par :

Blasi
Albane

Royaume-Uni

voir la carte des innovations

Si vous avez une sexualité haute en couleur, voilà de quoi vous protéger en toute sobriété.

Trois collégiens britanniques de 14 ans, visiblement plutôt mûrs pour leur âge, ont remporté un TeenTech Award dans la catégorie "santé" grâce à leur concept de préservatif intelligent, baptisé S.T.EYE (jeu de mots subtil avec STI – prononcez "ès-ti-aïe" –, qui signifie "Sexually Transmitted Infections", autrement dit : "infection sexuellement transmissible"). Sa particularité : il change de couleur au contact de certaines bactéries responsables de MST. Chaque couleur correspond à une maladie : jaune pour l'herpès, vert pour la chlamydia, bleu pour la syphilis et violet pour un papillomavirus. Vous allez pouvoir entamer une relation sur des bases très saines. Reste à savoir si leur concept fera ses preuves et s'il pourra être industrialisé par un fabricant de préservatifs.

En attendant, les 3 surdoués de la prestigieuse Isaac Newton Academy, ont remporté une belle bourse de 1000 livres sterling. De quoi voir la vie en rose...


D'autres plans du même genre sur notre page Facebook. Restez branché(e) !
Pour en savoir plus sur les jeunes inventeurs de S.T.EYE et sur leur concept, vous pouvez lire leur interview en cliquant ici.

... et demain ?

Demain, les bactéries vous sauveront la vie. Et vous pourrez lécher la barre du métro l'esprit tranquille : si un virus est présent, elles le détruiront sur le champ.

Lire plus




Sur le même thème Les bactéries seront vos amies


Aujourd'hui...

Peindre une nature morte avec de l'encre vivante

2 octobre 2015 - La startup française Pili vous propose de produire de l’encre colorée à partir d’une souche bactérienne. Vous allez pouvoir peindre avec des couleurs vives – et même vivantes...

Aujourd'hui...

Faire du pop art avec des bactéries

2 octobre 2015 - L'artiste-microbiologiste Zachary Copfer cultive des bactéries et les bombarde de rayons ultraviolets. Résultat : un nouveau procédé photographique baptisé "bactériographie". De l'art bactériologique...

Aujourd'hui...

Eclairer la ville avec des calamars

2 octobre 2015 - La startup française Glowee veut éclairer la ville sans électricité...avec des bactéries. Elle les modifie en laboratoire pour les rendre bioluminescentes. De quoi illuminer les vitrines sans attendre Noël...



Découvrez d'autres innovations Santé + Bien-être


Aujourd'hui...

Combattre la cécité avec un logiciel

12 juillet 2016 - DreamUp Vision combat la cécité à l’aide d’un logiciel qui permet de diagnostiquer les maladies de la rétine, même en l’absence d’ophtalmo. Ouvrez grand les yeux...

...et demain ?

Vous reprendrez des études d'informatique

Aujourd'hui...

Embaucher un ours pour soulever des malades

21 avril 2016 - Robear est un robot-ours qui joue les aides-soignant dès lors que vous avez besoin de transporter des patients invalides...

...et demain ?

Vous vous ferez soigner par des robots

Aujourd'hui...

Employer des vautours pour localiser les ordures

22 juin 2016 - A Lima, au Pérou, des vautours équipés de balises GPS et de caméras GoPro aident les autorités à localiser les dépotoirs illégaux. Une jolie manière d'exploiter leur goût pour les ordures...

...et demain ?

Les animaux eux aussi seront hyper connectés

Aujourd'hui...

S'injecter un nanorobot pour soigner son diabète

21 avril 2016 - Pour soigner votre diabète, vous allez pouvoir vous injecter un nanorobot dans le corps en avalant une gélule. Fini les piqûres : le robot se charge de réguler votre taux d'insuline...

...et demain ?

Vous vous ferez soigner par des robots

Aujourd'hui...

Traduire le langage des signes en paroles

3 juin 2016 - Un élève des Mines de Nancy a imaginé Hand’Speaker, un gant qui donne la parole aux sourds et aux muets, en traduisant le langage des signes...

...et demain ?

Vous ne pourrez plus agir sans prendre de gants

Aujourd'hui...

Dépolluer l'air des villes avec des abeilles-robots

24 mai 2016 - Une jeune Française, élève en école de design, a imaginé un concept de drones-abeilles capables de sillonner les villes pour absorber les particules polluantes en suspension dans l'air. Une ruchement bonne idée...

...et demain ?

Vous passerez la journée à la Foire du Drone

Voir toutes les innovations Santé + Bien-être


Vous aimez SoonSoonSoon ? Dites-le !

Actualités

* Seedstars World Summit *

* Seedstars World Summit *

« Seedstars World revient le 6 avril à Lausanne avec un concours international de startups, destiné aux marchés émergents. Plus de 65 pays seront représentés. Conférences, démos, rencontres : réservez ici ! »

lire plus

La journée #Freelance

La journée #Freelance

« La Mutinerie Coworking organise la 1ère Freelance Fair, le 16 mars à Paris : un parcours autour des freelances. Au programme : des tables rondes, des ateliers pratiques et une job fair !

»

lire plus

L'innovation au MIPIM

L'innovation au MIPIM

« Découvrez au MIPIM – le marché international des professionnels de l'immobilier – un Innovation Forum incontournable de 1500m2 sur l’immobilier de demain. Du 14 au 17 mars à Cannes, Réservez ici

lire plus

1 2 3

Le futur, c'est par où ?

la carte des innovations SoonSoonSoon Voir la carte des innovations

Interview

Delphine Remy-Boutang Co-fondatrice de "la Journée de la Femme Digitale"

« L’ADN du digital est féminin par la transmission, la créativité, la rapidité. Ces valeurs féminines modifient les façons de travailler en étant plus collaboratif. »

Guillaume Fourdinier Co-fondateur & CEO d'Agricool

« La fraise sans goût et la tomate uniforme pleine d’eau sont une des conséquences d’un rallongement du transport moyen des fruits et légumes en Europe, soit 1 500 km entre le champ et l’assiette. Et cette distance grandit de jour en jour depuis 20 ans. »

Clémentine Chambon Co-fondatrice & CTO d'Oorja

« En Europe, tout le monde est conscient du changement climatique mais on responsabilise les consommateurs – par exemple - sur leur consommation de viande … mais ce n’est pas à chacun de faire son changement.
»

1 2 3

Voir toutes les interviews