Inscrivez-vous !

Prenez un temps d'avance
Inscrivez-vous et recevez chaque semaine les meilleures innovations du moment

C'est Capitaine Igloo qui va être content...

aujourd'hui...



Finir son poisson sous peine de payer une taxe au patron



5 juin 2013

Pour sensibiliser à la cause des pêcheurs, le resto tokyoïte Hachikyo fait payer une taxe pour tout morceau de poisson commandé mais non avalé...

Détecté par :

Le Noël
de la French Tech

Japon

voir la carte des innovations

Devant votre déjeuner, pensez-vous parfois à ceux qui ont travaillé dur pour vous rapporter tous ces bons produits que vous engloutissez ?

C'est pour sensibiliser ses clients à la condition des pêcheurs japonais qu'un restaurant de Tokyo a instauré une taxe un peu spéciale. En lisant le menu de Hachikyo, vous comprendrez deux choses. D'abord que la spécialité de la maison est le Tsukko Meshi - une assiette de riz ornée de savoureux oeufs de saumons, appelés les rubis de la mer. Ensuite, qu'il y a ici une règle de fonctionnement bien particulière : celui qui ne finit pas son assette devra faire une donation au resto. L'idée n'est pas d'enrichir le cuistot mais de reverser l'argent aux communautés de pêcheurs qui fournissent le poisson. Et aussi de vous faire comprendre que derrière un saumon, il y a un pêcheur qui a des conditions de travail difficiles et qui prend parfois des risques pour que vous puissiez vous régaler. Du coup, mieux vaut apprécier son travail à sa juste valeur...et l'avaler jusqu'au bout. Sous peine de payer 10 yens supplémentaires et d'être privé de saké !

Un bloggeur installé au Japon l'a essayé. Découvrez son test en vidéo:

... et demain ?

Demain, être poli vous permettra de faire des économies. Le café, les croissants et le ciné seront moins chers, à condition d'être courtois et civique. La politesse est un business : souriez, vous êtes payé.

Lire plus




Sur le même thème Vous ferez des économies en étant poli


Aujourd'hui...

Etre poli pour faire des économies

5 juin 2013 - Un torréfacteur a décidé d'apprendre la politesse à ses clients en les frappant directement au portefeuille. Résultat : les clients polis sont les mieux traités...

Aujourd'hui...

Traquer les évadés fiscaux avec un jeu vidéo

5 juin 2013 - Tax Evaders est un jeu vidéo qui vous permet de dézinguer les évadés fiscaux. Et de rapatrier l'argent de leurs impôts pour construire des hopitaux. A condition d'éviter les lacrimos...

Aujourd'hui...

Adopter un bout de son quartier pour le bichonner

5 juin 2013 - Le site Adopt a Hydrant vous invite à adopter une bouche à incendie. Et à en prendre soin comme si elle faisait partie de votre famille...



Découvrez d'autres innovations Food + Drink


Aujourd'hui...

Déguster un repas venu d'un monde imaginaire

16 octobre 2013 - Le resto australien GastroPark propose un menu entièrement inspiré de l'univers de Game of Thrones. Vous y goûterez des plats tout droit sortis de la série, enveloppé dans une peau de bête...

...et demain ?

Votre quotidien deviendra un vrai film d'action

Aujourd'hui...

Transformer un banc public en café pop-up

7 octobre 2014 - Un dimanche par mois, BankjesCollectief invite les habitants des Pays-Bas à "adopter" le banc public en bas de chez eux et à le transformer en café, en restaurant pop-up ou même en salon de coiffure...

...et demain ?

Vous ferez connaissance avec votre voisin

Aujourd'hui...

Signer un contrat avec une poule

7 juillet 2011 - Demain vous saurez tout sur la viande que vous mangez. En attendant, signez un contrat avec une poule pour savoir d'où viennent vos oeufs.

...et demain ?

Vous mangerez enfin un steak qui a du goût

Aujourd'hui...

Vendre son vin pour se recaver

11 octobre 2016 - Si vous pensez que votre cave à vins recèle des trésors, la startup Cavacave vous permet d’écouler vos meilleures bouteilles en ligne, avec l’aide de spécialistes...

...et demain ?

Les informaticiens voleront à votre secours

Aujourd'hui...

La tarte à la framboise se déguste en fumée

26 mars 2012 - A tester en ce moment au Laboratoire - le lieu design parisien, le Whaf transforme n'importe quel dessert en un nuage de saveur à aspirer...

...et demain ?

S'envoyer en l'air avec un nuage

Aujourd'hui...

Caler sa bière avec son smartphone

10 novembre 2016 - "The Offline Glass" est une chope de bière bancale, conçue pour être calée avec votre smartphone. Une déconnexion forcée pour mieux apprécier un verre entre amis...

...et demain ?

Vous succomberez à la folie des objets dé-connectés

Voir toutes les innovations Food + Drink


Vous aimez SoonSoonSoon ? Dites-le !

Actualités

* Seedstars World Summit *

* Seedstars World Summit *

« Seedstars World revient le 6 avril à Lausanne avec un concours international de startups, destiné aux marchés émergents. Plus de 65 pays seront représentés. Conférences, démos, rencontres : réservez ici ! »

lire plus

La journée #Freelance

La journée #Freelance

« La Mutinerie Coworking organise la 1ère Freelance Fair, le 16 mars à Paris : un parcours autour des freelances. Au programme : des tables rondes, des ateliers pratiques et une job fair !

»

lire plus

L'innovation au MIPIM

L'innovation au MIPIM

« Découvrez au MIPIM – le marché international des professionnels de l'immobilier – un Innovation Forum incontournable de 1500m2 sur l’immobilier de demain. Du 14 au 17 mars à Cannes, Réservez ici

lire plus

1 2 3

Le futur, c'est par où ?

la carte des innovations SoonSoonSoon Voir la carte des innovations

Interview

Delphine Remy-Boutang Co-fondatrice de "la Journée de la Femme Digitale"

« L’ADN du digital est féminin par la transmission, la créativité, la rapidité. Ces valeurs féminines modifient les façons de travailler en étant plus collaboratif. »

Guillaume Fourdinier Co-fondateur & CEO d'Agricool

« La fraise sans goût et la tomate uniforme pleine d’eau sont une des conséquences d’un rallongement du transport moyen des fruits et légumes en Europe, soit 1 500 km entre le champ et l’assiette. Et cette distance grandit de jour en jour depuis 20 ans. »

Clémentine Chambon Co-fondatrice & CTO d'Oorja

« En Europe, tout le monde est conscient du changement climatique mais on responsabilise les consommateurs – par exemple - sur leur consommation de viande … mais ce n’est pas à chacun de faire son changement.
»

1 2 3

Voir toutes les interviews