Inscrivez-vous !

Prenez un temps d'avance
Inscrivez-vous et recevez chaque semaine les meilleures innovations du moment

C'est Capitaine Igloo qui va être content...

aujourd'hui...



Finir son poisson sous peine de payer une taxe au patron



5 juin 2013

Pour sensibiliser à la cause des pêcheurs, le resto tokyoïte Hachikyo fait payer une taxe pour tout morceau de poisson commandé mais non avalé...

Détecté par :


La rédaction

Japon

voir la carte des innovations

Devant votre déjeuner, pensez-vous parfois à ceux qui ont travaillé dur pour vous rapporter tous ces bons produits que vous engloutissez ?

C'est pour sensibiliser ses clients à la condition des pêcheurs japonais qu'un restaurant de Tokyo a instauré une taxe un peu spéciale. En lisant le menu de Hachikyo, vous comprendrez deux choses. D'abord que la spécialité de la maison est le Tsukko Meshi - une assiette de riz ornée de savoureux oeufs de saumons, appelés les rubis de la mer. Ensuite, qu'il y a ici une règle de fonctionnement bien particulière : celui qui ne finit pas son assette devra faire une donation au resto. L'idée n'est pas d'enrichir le cuistot mais de reverser l'argent aux communautés de pêcheurs qui fournissent le poisson. Et aussi de vous faire comprendre que derrière un saumon, il y a un pêcheur qui a des conditions de travail difficiles et qui prend parfois des risques pour que vous puissiez vous régaler. Du coup, mieux vaut apprécier son travail à sa juste valeur...et l'avaler jusqu'au bout. Sous peine de payer 10 yens supplémentaires et d'être privé de saké !

Un bloggeur installé au Japon l'a essayé. Découvrez son test en vidéo:

... et demain ?

Demain, être poli vous permettra de faire des économies. Le café, les croissants et le ciné seront moins chers, à condition d'être courtois et civique. La politesse est un business : souriez, vous êtes payé.

Lire plus




Sur le même thème Vous ferez des économies en étant poli


Aujourd'hui...

Etre poli pour faire des économies

5 juin 2013 - Un torréfacteur a décidé d'apprendre la politesse à ses clients en les frappant directement au portefeuille. Résultat : les clients polis sont les mieux traités...

Aujourd'hui...

Traquer les évadés fiscaux avec un jeu vidéo

5 juin 2013 - Tax Evaders est un jeu vidéo qui vous permet de dézinguer les évadés fiscaux. Et de rapatrier l'argent de leurs impôts pour construire des hopitaux. A condition d'éviter les lacrimos...

Aujourd'hui...

Adopter un bout de son quartier pour le bichonner

5 juin 2013 - Le site Adopt a Hydrant vous invite à adopter une bouche à incendie. Et à en prendre soin comme si elle faisait partie de votre famille...



Découvrez d'autres innovations Food + Drink


Aujourd'hui...

Déguster un repas venu d'un monde imaginaire

16 octobre 2013 - Le resto australien GastroPark propose un menu entièrement inspiré de l'univers de Game of Thrones. Vous y goûterez des plats tout droit sortis de la série, enveloppé dans une peau de bête...

...et demain ?

Votre quotidien deviendra un vrai film d'action

Aujourd'hui...

Bailler devant un distributeur pour obtenir un café

4 novembre 2013 - Un torréfacteur a installé dans l'aéroport de Johannesburg un distributeur qui ne sert du café qu'à ceux qui le méritent vraiment : il vous faut bailler devant un capteur pour recevoir un expresso gratuit...

...et demain ?

Vous maîtriserez votre temps de sommeil

Aujourd'hui...

Dîner dans un restaurant réservé aux solitaires

12 novembre 2013 - Eenmaal est un restaurant éphémère installé à Amsterdam, dans lequel chaque table ne compte qu'une chaise. Car le lieu est réservé aux personnes venues dîner seules...

...et demain ?

Vous aimerez votre solitude

Aujourd'hui...

Cuisiner les plats vus dans les jeux vidéos

30 avril 2012 - Le site Gourmet Gaming livre les recettes de tous les plats croisés dans les jeux vidéos. Et les teste. Pour geek gastronomes...

...et demain ?

Devenez un (vrai) personnage de fiction

Aujourd'hui...

Confier son potager à une appli

4 juin 2014 - Sproutsio est une structure futuriste connectée qui vous permet de cultiver des légumes dans votre salon. Ses particularités : culture hors sol, soins et arrosage à distance, via une appli...

...et demain ?

Vous vivrez la Indoor Farming Revolution

Aujourd'hui...

Construire sa ruche open-source pour sauver les abeilles

8 avril 2014 - Open Source Beehives est un site qui vous apprend à construire une ruche et à l'entretenir - même en ville - afin de lutter contre le déclin des colonies d'abeilles...

...et demain ?

Vous imprimerez vos meubles

Voir toutes les innovations Food + Drink


Vous aimez SoonSoonSoon ? Dites-le !

Actualités

La santé du futur

La santé du futur

« Le 12 septembre prochain se tiendra à Paris la conférence S3Odéon. Un événement unique qui réunira des scientifiques, des start-upers, des philosophes et des économistes autour des questions majeures de la santé de demain. A ne pas louper.»

lire plus

Un Shot pour les parents

Un Shot pour les parents

« La collection des Soonoshots s'enrichit d'un BabySoon ! Un cahier d'innovations spécial sur l'univers parents / bébés, avec 10 tendances et 52 innovations autour des nouvelles parentalités...»

lire plus

Vous avez une startup?

Vous avez une startup?

« Le groupe media allemand Burda international (300 magazines) offre 500.000 euros d'équivalent visibilité médiatique à votre start-up si vous décrochez le gros lot au concours qu'il organise. Dans les secteurs food, mode, jardinage, maison ou DIY...»

lire plus

1 2 3

Le futur, c'est par où ?

la carte des innovations SoonSoonSoon Voir la carte des innovations

Interview

Laurence Bois Fondatrice de Scopalto

« Pour nous, chaque revue a une histoire et constitue un peu du patrimoine éditorial français. C’est pour cela qu’il est important de conserver la mémoire des périodiques. »

Alexandre Jardin Ecrivain et cinéaste, fondateur du mouvement Bleu Blanc Zèbre

« Une personne joyeuse, qui transmet et communique sa joie, est plus puissante que la loi. Or pour que les choses bougent, il faut un minimum d’envie. On a aujourd’hui un vrai problème d’enthousiasme républicain. Un vrai problème de joie dans la société. »

Réjane Sénac Chargée de recherche CNRS au Centre de recherches politiques de Sciences Po - CEVIPOF, HDR ; PRESAGE

« Si l'exclusion des femmes a pu être aussi durable c’est parce qu’elle s’inscrit au cœur d’un principe d’égalité pensé pour et par des frères [donc par des hommes, ndlr]. Qui considèrent les femmes comme des êtres de nature et non de raison, des épouses et des mères et non des citoyennes. »

1 2 3

Voir toutes les interviews