Sign up !

Be one step ahead
Sign up and receive the latest and best innovations each week

Interview


Le monde de demain selon Sangay Dorji


Membre de la Commission Nationale pour le Bonheur au Bhoutan

27 septembre 2013, LH Forum, Le Havre

Le monde de demain selon eux

« Le monde entier mesure aujourd’hui le développement avec un seul critère : le PIB et la croissance. Je crois que cet indicateur n’est pas suffisant parce qu’il ne prend pas en compte la chose la plus importante : le bonheur.

Sangay Dorji est membre de la Commission Nationale pour le Bonheur au Bhoutan. Dans ce petit pays bouddhiste de moins de 800.000 d’habitants, la notion de bonheur a été élevée au rang de priorité nationale. Nous l’avons rencontré lors du LH Forum au Havre, où il intervenait pour parler de nouveaux modèles de mesure de la performance.

Quelles sont d’après vous les tendances à l’œuvre aujourd’hui et qui font le monde de demain ?

Le monde entier mesure aujourd’hui le développement avec un seul critère : le PIB et la croissance. Je crois que cet indicateur n’est pas suffisant parce qu’il ne prend pas en compte la chose la plus importante : le bonheur. Le but de chaque être humain est d’être heureux. Bien sûr on recherche tous une certaine richesse, mais il ne faut pas oublier les autres éléments qui participent à notre bonheur. Pour cela il faut donc trouver un équilibre harmonieux entre le bien-être matériel et les besoins spirituels, émotionnels et culturels.

Votre pays a donc développé un nouvel indicateur de développement, le "bonheur national brut"…

La notion de bonheur national brut vient des années 70. Notre roi estimait qu’il était important de construire des routes, des écoles et des hôpitaux, mais que si les gens n’étaient pas heureux, alors les objectifs de développement n’étaient pas atteints. Au cours des dernières décennies, nous avons donc établi que la priorité n’était pas d’augmenter les richesses du pays, c’est-à-dire le PIB, mais le bien-être de la population, à travers une mesure inédite : le Bonheur National Brut.

Concrètement, comment mesurez-vous le bonheur national brut.

Nous avons identifié les neuf composantes qui nous paraissent essentielles pour le bonheur. Certaines sont classiques, comme l’éducation, la culture ou le niveau de vie. D’autres sont plus rarement prises en compte par les autres pays : la vitalité de la vie en communauté ou le bien-être psychologique. Nous avons par exemple instauré des plages horaires consacrées à la méditation dans toutes les écoles. Enfin, tous les trois ans, nous menons une grande enquête nationale, afin de mesurer si nos efforts dans chacun de ces domaines portent leurs fruits.

Pensez-vous qu’une telle philosophie de développement pourrait être reprise par d’autres pays ?

Chaque pays pourrait, comme nous l’avons fait, identifier les impératifs pour apporter le bonheur à sa population. De nombreux pays semblent d’ailleurs curieux de notre démarche, comme le Brésil ou la Bolivie. Aujourd’hui l’égoïsme, l’individualisme, l’envie de gagner plus et de produire plus constituent un cycle qui doit s’arrêter car il n’est pas durable.

A un niveau individuel, quel conseil donneriez-vous pour parvenir au bonheur ?

Contrôler ses désirs. La vie est courte et précieuse. Il ne faut pas avoir d’attentes élevées et se contenter de choses simples.





Découvrez d'autres interviews :

LIRE LA SUITE

Alexis Jenni Écrivain, Prix Goncourt 2011 pour «L'art français de la guerre»

Alexis Jenni interviewé par Soon Soon Soon

« Dans le monde bipolaire d’autrefois, lorsque quelque chose ne fonctionnait pas, on allait chercher dans l’autre camp, par effet miroir. Aujourd’hui, il faut créer. Il faut faire du neuf. C’est aussi l’expression d’une certaine liberté. »

32eme Salon du Livre, Paris
18 mars 2012

LIRE LA SUITE

Jacques Attali Économiste et écrivain

Jacques Attali interviewé par Soon Soon Soon

« Notre époque est marquée par la grande bataille idéologique entre l’individualisme et l’altruisme. […] On a aujourd’hui les moyens techniques, le savoir et les richesses pour construire un monde meilleur, plus juste. Mais le défi principal consiste à faire face à la tendance profonde de l’humanité à se suicider. »

LH Forum, Le Havre
28 septembre 2013

LIRE LA SUITE

Tod Machover Compositeur, inventeur et professeur au MediaLab du MIT

Tod Machover interviewé par Soon Soon Soon

« A l'avenir, les compositeurs proposeront des oeuvres inachevées que chaque auditeur pourra compléter, personnaliser et finaliser en fonction de sa psychologie ou de sa personnalité. L'auditeur ne sera plus dans une posture passive mais vivra une expérience totale et immersive. »

au Laboratoire de Paris
le 28 mars 2013

LIRE LA SUITE

Gihan Ibrahim Journaliste, blogueuse et activiste politique de la révolution égyptienne

Gihan Ibrahim interviewé par Soon Soon Soon

« Si les gens avaient eu d’autres options pour améliorer leur vie, il n’y aurait peut-être pas eu de soulèvement. Quand tous les canaux de changement sont bouchés, il ne reste que la révolution. »

Les Ateliers de la Terre, Evian
26 septembre 2011

<< Voir toutes les interviews

Vous aimez SoonSoonSoon ? Dites-le !

Actualités

Concours Foire de Paris

Concours Foire de Paris

« Soon Soon Soon s'associe à Foire de Paris (du 30 avril au 11 mai prochain) pour un jeu-concours sur le thème de la convivialité. Détectez les meilleures innovations et gagnez des invitations ! »

lire plus

Wheeldo

Wheeldo

« Une micro-usine mobile qui sillonne les routes pour venir à votre rencontre avec son imprimante 3D, c'est le joli projet Wheeldo, en cours de financement sur la plateforme Ulule. »

lire plus

Les ateliers du Fabshop au BHV

Les ateliers du Fabshop au BHV

« Jusqu'au 9 mai, le FabShop transforme le BHV-Marais en une usine futuriste et vous invite à découvrir l'impression 3D sous toutes ses formes... »

lire plus

1 2 3

Le futur, c'est par où ?

la carte des innovations SoonSoonSoon Voir la carte des innovations

Interview

Tod Machover Compositeur, inventeur et professeur au MediaLab du MIT

« A l'avenir, les compositeurs proposeront des oeuvres inachevées que chaque auditeur pourra compléter, personnaliser et finaliser en fonction de sa psychologie ou de sa personnalité. L'auditeur ne sera plus dans une posture passive mais vivra une expérience totale et immersive. »

Cleverbot Logiciel d'intelligence artificielle

« Si les humains ne sont plus honnêtes entre eux et ne parviennent plus à communiquer, alors les robots prendront le pouvoir. »

Spécial Google Glass par les trois spécialistes Barbara Chazelle, Adrien Delepelaire et Robert Scoble.

« Les Google Glass : révolution ou flop ? Trois experts des nouvelles technos nous ont livré leur analyse et une éclaireuse de Soon Soon Soon les a testées pour vous dans les bureaux de la rédaction. »

1 2 3

Voir toutes les interviews