Inscrivez-vous !

Prenez un temps d'avance
Inscrivez-vous et recevez chaque semaine les meilleures innovations du moment

Interview


Le monde de demain selon Sangay Dorji


Membre de la Commission Nationale pour le Bonheur au Bhoutan

27 septembre 2013, LH Forum, Le Havre

Le monde de demain selon eux

« Le monde entier mesure aujourd’hui le développement avec un seul critère : le PIB et la croissance. Je crois que cet indicateur n’est pas suffisant parce qu’il ne prend pas en compte la chose la plus importante : le bonheur.

Sangay Dorji est membre de la Commission Nationale pour le Bonheur au Bhoutan. Dans ce petit pays bouddhiste de moins de 800.000 d’habitants, la notion de bonheur a été élevée au rang de priorité nationale. Nous l’avons rencontré lors du LH Forum au Havre, où il intervenait pour parler de nouveaux modèles de mesure de la performance.

Quelles sont d’après vous les tendances à l’œuvre aujourd’hui et qui font le monde de demain ?

Le monde entier mesure aujourd’hui le développement avec un seul critère : le PIB et la croissance. Je crois que cet indicateur n’est pas suffisant parce qu’il ne prend pas en compte la chose la plus importante : le bonheur. Le but de chaque être humain est d’être heureux. Bien sûr on recherche tous une certaine richesse, mais il ne faut pas oublier les autres éléments qui participent à notre bonheur. Pour cela il faut donc trouver un équilibre harmonieux entre le bien-être matériel et les besoins spirituels, émotionnels et culturels.

Votre pays a donc développé un nouvel indicateur de développement, le "bonheur national brut"…

La notion de bonheur national brut vient des années 70. Notre roi estimait qu’il était important de construire des routes, des écoles et des hôpitaux, mais que si les gens n’étaient pas heureux, alors les objectifs de développement n’étaient pas atteints. Au cours des dernières décennies, nous avons donc établi que la priorité n’était pas d’augmenter les richesses du pays, c’est-à-dire le PIB, mais le bien-être de la population, à travers une mesure inédite : le Bonheur National Brut.

Concrètement, comment mesurez-vous le bonheur national brut.

Nous avons identifié les neuf composantes qui nous paraissent essentielles pour le bonheur. Certaines sont classiques, comme l’éducation, la culture ou le niveau de vie. D’autres sont plus rarement prises en compte par les autres pays : la vitalité de la vie en communauté ou le bien-être psychologique. Nous avons par exemple instauré des plages horaires consacrées à la méditation dans toutes les écoles. Enfin, tous les trois ans, nous menons une grande enquête nationale, afin de mesurer si nos efforts dans chacun de ces domaines portent leurs fruits.

Pensez-vous qu’une telle philosophie de développement pourrait être reprise par d’autres pays ?

Chaque pays pourrait, comme nous l’avons fait, identifier les impératifs pour apporter le bonheur à sa population. De nombreux pays semblent d’ailleurs curieux de notre démarche, comme le Brésil ou la Bolivie. Aujourd’hui l’égoïsme, l’individualisme, l’envie de gagner plus et de produire plus constituent un cycle qui doit s’arrêter car il n’est pas durable.

A un niveau individuel, quel conseil donneriez-vous pour parvenir au bonheur ?

Contrôler ses désirs. La vie est courte et précieuse. Il ne faut pas avoir d’attentes élevées et se contenter de choses simples.





Découvrez d'autres interviews :

LIRE LA SUITE

Mathieu Cassotti Chercheur en psychologie cognitive

Mathieu Cassotti interviewé par Soon Soon Soon

« Les chercheurs, les créateurs sont bloqués sur un nombre limité de solutions et d'alternatives car ils sont fixés sur des modes de raisonnement intuitifs. Il faut revenir à une logique d'exploration de l'inconnu. »

au Festival des ATELIERS du Quartier de la création, à Nantes
le 3 avril 2014

LIRE LA SUITE

Adrien Sanglé-Ferrière Entrepreneur, co-fondateur de Charlie Watch

Adrien Sanglé-Ferrière  interviewé par Soon Soon Soon

« On assiste à un réenchantement des points de vente. Avec le e-commerce qui vient directement les concurrencer, les boutiques physiques sont en train de se réinventer, de se connecter, d’expérimenter pour proposer des nouvelles expériences qui dépassent simplement celles de l’acte d’achat. »

à Paris
12 mars 2014

LIRE LA SUITE

Michel Serres Philosophe et historien des sciences

Michel Serres interviewé par Soon Soon Soon

« Quand vous ouvrez votre ordinateur, vous ouvrez un livre, et l’écran, c’est encore la page. Donc le format numérique n’a pas encore trouvé son format original. Il est toujours copié sur la page. Nous ne sommes pas encore sortis du livre papier. »

32ème Salon du Livre, Paris
18 mars 2012

LIRE LA SUITE

David Abiker David Abiker est journaliste et chroniqueur.

David Abiker interviewé par Soon Soon Soon

« Au nom du principe de précaution, on exige la sécurité partout, l’absence de défauts, la fin des peaux de bananes sur les trottoirs... [...] Or la liberté consiste avant tout à pouvoir risquer, choisir, se tromper. »

Cité de la Réussite 2012
Octobre 2012

<< Voir toutes les interviews

Vous aimez SoonSoonSoon ? Dites-le !

Actualités

Startup Keynote spécial Data

Startup Keynote spécial Data

« Pour tout comprendre sur l'impact, les enjeux et les perspectives de la Data, rendez-vous le 5 février à la Gaité Lyrique pour une Startup Keynote spéciale! »

lire plus

C'est la Neuvième

  C'est la Neuvième

« La prochaine Biennale de Saint Etienne se tiendra du 12 mars au 12 avril, et interrogera "les sens du beau" : que disent les formes des objets sur les modes de vie et notre société? Soon Soon Soon est partenaire... »

lire plus

Hook moi ce bon plan !

Hook moi ce bon plan !

« Chaque jour, Hook - la nouvelle app de Merci Alfred - vous refile un nouveau bon plan dans votre iPhone. Des chiffres, des tutos, des adresses, etc. A télécharger d'urgence! »

lire plus

1 2 3

Le futur, c'est par où ?

la carte des innovations SoonSoonSoon Voir la carte des innovations

Interview

François-Xavier Bois Fondateur de l'agence numérique Kernix

« L’avènement de l’internet des objets et de tous les capteurs connectés qui vont bientôt nous entourer, va déclencher un véritable raz-de-marée de données. »

Minh Man Nguyen Co-fondateur du WOMA (au centre de la photo avec la casquette)

« Il y a un vrai besoin d’arrêter de consommer à tout va, un besoin de promouvoir la création, un besoin de faire. […] Après avoir passé près de 15 ans derrière un écran d’ordinateur à surfer sur le virtuel, nous ressentons une envie de concret. »

Pierre Alzingre Fondateur de Visionari, agence de conseil en innovation

« La Génération Z est plus solidaire, plus entreprenante que les générations précédentes [...]. Je suis certain qu'elle va faire exploser les régimes en place, non par la révolution, mais par une simple clarté d’esprit associée à la force de l’action. »

1 2 3

Voir toutes les interviews