Inscrivez-vous !

Prenez un temps d'avance
Inscrivez-vous et recevez chaque semaine les meilleures innovations du moment

Interview


Le monde de demain selon Sangay Dorji


Membre de la Commission Nationale pour le Bonheur au Bhoutan

27 septembre 2013, LH Forum, Le Havre

Le monde de demain selon eux

« Le monde entier mesure aujourd’hui le développement avec un seul critère : le PIB et la croissance. Je crois que cet indicateur n’est pas suffisant parce qu’il ne prend pas en compte la chose la plus importante : le bonheur.

Sangay Dorji est membre de la Commission Nationale pour le Bonheur au Bhoutan. Dans ce petit pays bouddhiste de moins de 800.000 d’habitants, la notion de bonheur a été élevée au rang de priorité nationale. Nous l’avons rencontré lors du LH Forum au Havre, où il intervenait pour parler de nouveaux modèles de mesure de la performance.

Quelles sont d’après vous les tendances à l’œuvre aujourd’hui et qui font le monde de demain ?

Le monde entier mesure aujourd’hui le développement avec un seul critère : le PIB et la croissance. Je crois que cet indicateur n’est pas suffisant parce qu’il ne prend pas en compte la chose la plus importante : le bonheur. Le but de chaque être humain est d’être heureux. Bien sûr on recherche tous une certaine richesse, mais il ne faut pas oublier les autres éléments qui participent à notre bonheur. Pour cela il faut donc trouver un équilibre harmonieux entre le bien-être matériel et les besoins spirituels, émotionnels et culturels.

Votre pays a donc développé un nouvel indicateur de développement, le "bonheur national brut"…

La notion de bonheur national brut vient des années 70. Notre roi estimait qu’il était important de construire des routes, des écoles et des hôpitaux, mais que si les gens n’étaient pas heureux, alors les objectifs de développement n’étaient pas atteints. Au cours des dernières décennies, nous avons donc établi que la priorité n’était pas d’augmenter les richesses du pays, c’est-à-dire le PIB, mais le bien-être de la population, à travers une mesure inédite : le Bonheur National Brut.

Concrètement, comment mesurez-vous le bonheur national brut.

Nous avons identifié les neuf composantes qui nous paraissent essentielles pour le bonheur. Certaines sont classiques, comme l’éducation, la culture ou le niveau de vie. D’autres sont plus rarement prises en compte par les autres pays : la vitalité de la vie en communauté ou le bien-être psychologique. Nous avons par exemple instauré des plages horaires consacrées à la méditation dans toutes les écoles. Enfin, tous les trois ans, nous menons une grande enquête nationale, afin de mesurer si nos efforts dans chacun de ces domaines portent leurs fruits.

Pensez-vous qu’une telle philosophie de développement pourrait être reprise par d’autres pays ?

Chaque pays pourrait, comme nous l’avons fait, identifier les impératifs pour apporter le bonheur à sa population. De nombreux pays semblent d’ailleurs curieux de notre démarche, comme le Brésil ou la Bolivie. Aujourd’hui l’égoïsme, l’individualisme, l’envie de gagner plus et de produire plus constituent un cycle qui doit s’arrêter car il n’est pas durable.

A un niveau individuel, quel conseil donneriez-vous pour parvenir au bonheur ?

Contrôler ses désirs. La vie est courte et précieuse. Il ne faut pas avoir d’attentes élevées et se contenter de choses simples.





Découvrez d'autres interviews :

LIRE LA SUITE

Guillaume Josse Urbaniste géographe, directeur général de Groupe Huit

Guillaume Josse interviewé par Soon Soon Soon

« Mon métier d’urbaniste consiste en premier lieu à recueillir des informations sur la vie des gens afin de comprendre les problématiques locales. Les Big Data permettent de prendre le pouls d’une cité, d’un territoire, d’un pays en temps réel. En matière de développement socio-économique, cette approche est révolutionnaire. »

à Paris
le 4 septembre 2014

LIRE LA SUITE

Elisabeth Teissier Astrologue et écrivain

Elisabeth Teissier interviewé par Soon Soon Soon

« Nous allons subir l’influence d’Uranus et de Pluton. Et les domaines liés à Pluton – pétrole, argent, haute finance – vont être complètement bousculés. La société va devoir se réinventer. »

32eme Salon du Livre, Paris
18 mars 2012

LIRE LA SUITE

Niall Firth Journaliste au New Scientist

Niall Firth interviewé par Soon Soon Soon

« On ne verra peut-être jamais de machine dotée de "conscience", mais on assiste à des améliorations rapides dans les réseaux de neurones profonds. Des chercheurs tentent désormais de recréer le cerveau humain, neurone par neurone, afin d’imiter l'incroyable efficacité de nos propres esprits. »

à Londres
le 15 juin 2014

LIRE LA SUITE

Spécial Design L'avenir du design selon Lehanneur, Bakshi, Hara etc...

Spécial Design interviewé par Soon Soon Soon

« Cet été, Soon Soon Soon vous propose une série spéciale sur l’avenir des arts. Cinéma, musique, design, cuisine… A quoi ressemblera la culture du futur ? La parole aux spécialistes… »


<< Voir toutes les interviews

Vous aimez SoonSoonSoon ? Dites-le !

Actualités

BE GREEN

BE GREEN

« Et un nouveau Shot dans la collection! Nous publions aujourd'hui notre nouveau cahier d'innovations sur la nouvelle ère des "Green lifestyles". Pour prendre un shot d'inspiration sur les nouvelles tendances du développement durable... »

lire plus

Soon Soon Soon devient partenaire d'IntoTheMinds

Soon Soon Soon devient partenaire d'IntoTheMinds

« Soon Soon Soon (Paris) et IntoTheMinds (Bruxelles) ont décidé d'allier leurs forces pour proposer aux entreprises un service complet allant de la détection des tendances en amont, à leur implémentation en aval. »

lire plus

Terra incognita

Terra incognita

« Samedi 28 se tient la seconde édition des TEDx Cannes, autour du thème : Terra incognita - nouvelles frontières, nouveaux défis. Foncez rencontrer scientifiques, photographes-reporters, artistes : les explorateurs modernes... »

lire plus

1 2 3

Le futur, c'est par où ?

la carte des innovations SoonSoonSoon Voir la carte des innovations

Interview

Ana María Botero Mora Directrice de l’ACI, l’agence en charge de l’innovation pour Medellin

« Medellin a pu devenir la ville la plus innovante au monde car il y a eu une évolution dans la mentalité politique. Au cours des 12 dernières années, nonobstant le parti politique, il y a eu une continuité dans les différentes administrations. »

Vincent Callebaut Architecte

« Les villes vont devenir des écosystèmes, les quartiers des forêts, où chaque bâtiment va fonctionner comme un arbre habité qui produit son énergie par photosynthèse, qui transforme ses déchets en énergie sur place... »

Fabien Ben N'Sir Organisateur du TEDx Cannes

« Nous entrons dans une ère post-digitale, où on ne distingue plus que deux états chez l’individu : en ligne, ou endormi. »

1 2 3

Voir toutes les interviews