Inscrivez-vous !

Prenez un temps d'avance
Inscrivez-vous et recevez chaque semaine les meilleures innovations du moment

Interview


Le monde de demain selon Pierre-Elie de Pibrac


Photographe

3 mai 2012, Opera Gallery, Paris

Le monde de demain selon eux

« On trouve chez les Real Life SuperHeroes une envie de solidarité associée à un réalisme sur la société et le monde tels qu’ils sont : ils utilisent les canaux médiatiques existants au profit de leurs actions solidaires, pour les expliquer.

Pierre-Elie, peux-tu nous expliquer ce que tu fais ?
Je suis photographe. Pour mon travail sur les Real Life SuperHeroes (RLSH), je me suis demandé comment, à notre époque, on arrive à avoir besoin de se créer un personnage de super-héros pour aider les gens. J’ai essayé d’y répondre en travaillant sur le rapport entre ces gens que j’ai rencontrés et la matière, entre ce qui les inspire, l’univers dans lequel ils vivent, la ville, et leur moi intérieur. J’ai essayé avec mes œuvres de faire le lien entre les deux et de leur rendre hommage en travaillant sur les matériaux, en modelant des figurines, etc.
Il y a aussi un livre qui sort le 7 juin et qui reprend le travail artistique, des portraits, un comics et des réactions de philosophes, penseurs, etc.

Qu’est-ce que ton travail a révélé de particulier sur ces personnes ?
Elles ont une profonde envie de réaliser des actions de solidarité locale. Aux Etats-Unis – 90% des RLSH sont américains – les aides sociales sont beaucoup organisées par des groupes privés. Les RSLH aident ainsi des gens qu’ils croisent tous les jours dans leur quartier. Ils sont conscients également que pour exister médiatiquement, pour être vu, il faut être original. Ils se sont donc inventé des personnages, mais sans jamais faire aucune leçon de morale ou autre prise de tête. Ca reste ludique et du coup ils réussissent à fédérer. Et ça commence à marcher : il y a deux ans quand je suis allé les voir, il y a en avait 50, aujourd’hui il y en a plus de 400…

Quelles sont d’après toi les trois tendances à l’œuvre aujourd’hui et qui font le monde de demain ?
Je dirais à la fois la solidarité et la volonté de se différencier par tous les moyens possibles qui va parfois jusqu’à une mise en scène de soi. C'est-à-dire de faire des actes extraordinaires. On trouve chez les RLSH une envie de solidarité associée à un réalisme sur la société et le monde tels qu’ils sont : ils utilisent les canaux médiatiques existants au profit de leurs actions solidaires, pour les expliquer. On est là dans la sur-médiatisation.
Il y a aussi une tendance autour de la solidarité. A mon échelle, je vois une solidarité entre artistes autour de projets communs. Des collaborations entre artistes afin de faciliter pour l’un la compréhension d’une technique – pour moi ce fut travailler des matières, faire des figurines. Aujourd’hui, c’est moi qui aide ceux qui m’ont appris, à développer d’autres projets. C’est la notion de collectif, qu’on voit beaucoup en photo, notamment dans un esprit de résistance face à la crise des médias.
Donc solidarité, mise en scène de soi et collectif.

Quelle est la dernière innovation qui t'a vraiment marqué ?
Au niveau artistique, je suis fasciné par l’utilisation des jeux de lumière qui servent à remplir une pièce, comme si des objets y étaient. Un peu comme du light and think. J’aimerais bien utiliser ça plus tard.

Crédit photo : F.Ch. - La Depêche





Découvrez d'autres interviews :

LIRE LA SUITE

Francis Pisani Journaliste spécialiste des nouvelles technos

Francis Pisani interviewé par Soon Soon Soon

« L’innovation est toujours une combinaison de plusieurs idées. [...] Même Steve Jobs a toujours fonctionné ainsi. »

autour d'un café, au Zinc, à Paris
5 avril 2013

LIRE LA SUITE

Guillaume Josse Urbaniste géographe, directeur général de Groupe Huit

Guillaume Josse interviewé par Soon Soon Soon

« Mon métier d’urbaniste consiste en premier lieu à recueillir des informations sur la vie des gens afin de comprendre les problématiques locales. Les Big Data permettent de prendre le pouls d’une cité, d’un territoire, d’un pays en temps réel. En matière de développement socio-économique, cette approche est révolutionnaire. »

à Paris
le 4 septembre 2014

LIRE LA SUITE

Jean-Louis Etienne Médecin-Explorateur

Jean-Louis Etienne interviewé par Soon Soon Soon

« Il y a toujours de nouvelles explorations et celles-ci s’appuient sur de nouveaux outils : on fait appel à la génétique des populations pour comprendre la migration des espèces, on fait des prélèvements plus précis, etc. Les nouveaux outils ouvrent de nouveaux champs d’exploration. »

Cité de la Réussite, La Sorbonne, Paris
19 octobre 2012

LIRE LA SUITE

Spécial Cuisine L'avenir de la cuisine selon Edwards, Marx, This etc...

Spécial Cuisine interviewé par Soon Soon Soon

« Cet été, Soon Soon Soon vous propose une série spéciale sur l’avenir des arts. Cinéma, musique, design, cuisine… A quoi ressemblera la culture du futur ? La parole aux spécialistes… »


<< Voir toutes les interviews

Vous aimez SoonSoonSoon ? Dites-le !

Actualités

Pour l'amour de l'art

Pour l'amour de l'art

« Balibart, le site de vente en ligne de sérigraphies originales, organise une grande chasse à l'art dans Paris aujourd'hui. Vous trouvez le trésor? Alors vous empochez une oeuvre unique. La classe... »

lire plus

Farm 4 Change

Farm 4 Change

« À partir du 15 avril prochain, Farm For Change, un projet de ferme hors sol et mobile va prendre place au coeur de la ville de Lille... »

lire plus

Le tour d'Europe des cinémas

Le tour d'Europe des cinémas

« A quoi ressemblera la salle de cinéma du futur? Pour le savoir, deux cinéphiles vont parcourir l'Europe à la rencontre des différents exploitants pour partager les initiatives les plus innovantes. »

lire plus

1 2 3

Le futur, c'est par où ?

la carte des innovations SoonSoonSoon Voir la carte des innovations

Interview

Vera Gorbunova Chercheuse en biologie de la longévité

« Chaque espèce animale a des mécanismes spécifiques pour se protéger du vieillissement. Si nous pouvions emprunter des éléments à chacune, nous pourrions considérablement augmenter notre espérance de vie. »

Philippe Gaudon Chef de projet de la mission Rosetta pour le CNES

« On a beau envoyer dans l'espace des robots très perfectionnés tels que Philaé, on n'arrivera jamais à atteindre la perfection du cerveau humain, sa réactivité et son imagination. »

Jimmy Nelson Photographe de tribus indigènes

« Nous choisissons les modèles à partir desquels nous nous construisons, que ce soit le Christ ou Justin Bieber. »

1 2 3

Voir toutes les interviews