Inscrivez-vous !

Prenez un temps d'avance
Inscrivez-vous et recevez chaque semaine les meilleures innovations du moment

Interview


Le monde de demain selon Luc Jacquet


Cinéaste, réalisateur de La Marche de l'Empereur

26 septembre 2011, Ateliers de la Terre, Evian

Le monde de demain selon eux

« Je crois tout simplement que la société qui craque de toutes parts est en désir de réinvention. Le fait de prendre l’initiative, c’est refuser le chaos, c’est une façon de se sentir concerné. La résignation n’est pas une solution [...].

Luc, quelles sont d’après vous les trois tendances à l’œuvre aujourd’hui et qui font le monde de demain ?

L’empathie. L’énergie solaire. Et l’humanisme, c’est-à-dire considérer que l’homme est une valeur prépondérante.

Je pense que l’avenir se trouve dans cette trilogie. Et je pense que les gens qui prennent l’initiative aujourd’hui sont ceux qui portent ces valeurs. Ce sont des gens dont on parle peu, ce ne sont pas les décideurs politiques mais une myriade d’initiatives diverses. Et ce que je dis ne relève pas de l’utopie mais c’est bien une vérité, c’est là. Ce mouvement existe par nécessité, parce qu’il faut faire face à un modèle qui n’est plus soutenable moralement. Le mot « galaxie » est le mot qui décrit le mieux ce mouvement.

La gestion du bien commun a été abandonnée par le politique. Or beaucoup de gens veulent agir. Même ceux qui bénéficient d’une écoute médiatique : je ne connais pas un navigateur qui n’aie pas monté une ONG de protection de l’environnement. Je crois tout simplement que la société qui craque de toutes parts est en désir de réinvention. Le fait de prendre l’initiative, c’est refuser le chaos, c’est une façon de se sentir concerné. La résignation n’est pas une solution, mais il est vrai qu’à force de messages culpabilisants, on a pris le risque de démobiliser !

Pour moi la révolution écologique est un moyen, une opportunité pour devenir plus intelligent : pour devenir un homo sapiens 2.0. Il faut encore bâtir un modèle de société créatif, qui propose une utopie et une ambition. Il faut du sens, de l’émotion, du palpable. Et surtout de l’action et arrêter de causer.

Je ne suis pas optimiste mais je fais attention à ce que ça ne se voit pas trop [rires] !





Découvrez d'autres interviews :

LIRE LA SUITE

Roger Highfield Directeur des affaires extérieures du National Museum of Science and Industry

Roger Highfield interviewé par Soon Soon Soon

« Aujourd'hui, les chercheurs étudient des exosquelettes pour aider les infirmes à marcher, des implants pour contrôler les membres paralysés, et même des moyens permettant de renforcer la puissance du cerveau avec des plug-ins électroniques. Dans quelques décennies, il ne sera plus si facile de distinguer les humains des machines... »

à Londres
le 12 juin 2014

LIRE LA SUITE

Erik Orsenna Erik Orsenna est écrivain, membre de l'Académie Française

Erik Orsenna interviewé par Soon Soon Soon

« Il faut lutter contre la domination absolue de ces spécialistes-roi. Connaitre son métier c’est la moindre des choses, mais ça ne suffit pas. L’intelligence close n’est plus pertinente dans un monde relié. »

Evian
Septembre 2011

LIRE LA SUITE

Stéphanie Perrin Commissaire Général du Printemps des Etudes

Stéphanie Perrin interviewé par Soon Soon Soon

« Quand j’ai commencé les études, on m'a demandé de répondre à la question "Qu’est-ce que sera le luxe demain ?" J'ai spontanément répondu que le luxe, ce serait d’avoir du temps. Et j'en suis toujours convaincue: le vrai luxe, c'est de pouvoir se mettre entre parenthèses. »

à Paris
le 28 janvier 2013

LIRE LA SUITE

Spécial Google Glass par les trois spécialistes Barbara Chazelle, Adrien Delepelaire et Robert Scoble.

Spécial Google Glass interviewé par Soon Soon Soon

« Les Google Glass : révolution ou flop ? Trois experts des nouvelles technos nous ont livré leur analyse et une éclaireuse de Soon Soon Soon les a testées pour vous dans les bureaux de la rédaction. »

à Paris
le 12 mars 2014

<< Voir toutes les interviews

Vous aimez SoonSoonSoon ? Dites-le !

Actualités

Soonoscope FabLife

Soonoscope FabLife

« Le Soonoscope 8 analyse les valeurs et les innovations du phénomène "FabLife". Si on peut désormais (re)construire son job, ses objets, son identité, quel rôle pour les marques face à cette évolution des standards ? »

lire plus

Osons la France

Osons la France

« Du 4 au 7 décembre, rendez-vous au Grand Palais pour célébrer la France qui ose, innove, entreprend et crée les emplois de demain... »

lire plus

Culture au Quai

Culture au Quai

« Les 27 et 28 septembre 2014, rendez-vous le long du Bassin de la Villette pour la 7ème édition de Culture au Quai, l'événement pour découvrir la programmation de plus de 200 lieux culturels. »

lire plus

1 2 3

Le futur, c'est par où ?

la carte des innovations SoonSoonSoon Voir la carte des innovations

Interview

Marylène Patou-Mathis Préhistorienne

« Les grandes innovations de l'histoire ne sont pas advenues par hasard.[...] A un moment donné, le matelas de connaissances humaines et le développement du cerveau ont permis aux individus d'imaginer, de comprendre, d'utiliser. L'innovation était "dans l'air". Il suffisait de la voir et de la capter. »

Jean-Christophe Tortora Président de la Tribune

« L’un des grands défis pour un média aujourd’hui consiste à créer et à améliorer l’univers de la marque, à développer des opérations spéciales, à créer du brand content etc... Être seulement sur une logique de programmation de suffit plus. »

Guillaume Josse Urbaniste géographe, directeur général de Groupe Huit

« Mon métier d’urbaniste consiste en premier lieu à recueillir des informations sur la vie des gens afin de comprendre les problématiques locales. Les Big Data permettent de prendre le pouls d’une cité, d’un territoire, d’un pays en temps réel. En matière de développement socio-économique, cette approche est révolutionnaire. »

1 2 3

Voir toutes les interviews