Inscrivez-vous !

Prenez un temps d'avance
Inscrivez-vous et recevez chaque semaine les meilleures innovations du moment

Interview


Le monde de demain selon Erik Orsenna


Erik Orsenna est écrivain, membre de l'Académie Française

Septembre 2011, Evian

Le monde de demain selon eux

« Il faut lutter contre la domination absolue de ces spécialistes-roi. Connaitre son métier c’est la moindre des choses, mais ça ne suffit pas. L’intelligence close n’est plus pertinente dans un monde relié.

Quelles sont d’après vous les trois tendances à l’œuvre aujourd’hui et qui font le monde de demain ? La première : le rééquilibrage entre les emprunteurs et les prêteurs. La deuxième, c’est que l’Europe, à moins de se réveiller vraiment, va vite se retrouver en deuxième division. Enfin la troisième : je crois que tout va se jouer dans l’articulation entre les villes et les campagnes. Ce qui rejoint la thématique du développement durable qui est selon moi la question clé du moment.

Parle-ton suffisamment de cette thématique ? Et surtout le fait-on de manière pertinente ?
Les soi-disant experts qui interviennent sur les sites ou dans des émissions relèvent d’un populisme un peu dangereux qui promeut finalement l’ignorance. Une escroquerie ! Il faut lutter contre la domination absolue de ces spécialistes-roi. Connaitre son métier c’est la moindre des choses, mais ça ne suffit pas. L’intelligence close n’est plus pertinente dans un monde relié. Il faut tisser des liens, des interactions, étudier la circularité. Bien parler du monde exige un retour à une vraie culture générale.

Assiste-t-on à une disparition de l’Etat ? Ou peut-il encore se renforcer ?Quand il n’y a pas de règle, c’est le triomphe des mafias. Bancaires ou criminelles, c’est pareil. On est dans un monde nouveau et il faut que l’Etat revienne à des fondamentaux. J’étais en Chine récemment, où l’Etat est certes peut-être un peu trop fort, mais au moins a-t-il la maîtrise du long-terme. Dans le monde occidental les entreprises sont désormais plus ancrées sur le long-terme que les Etats. Or une des questions clé est justement : la démocratie est-elle capable de promouvoir les valeurs de long-terme ?

Dans 10 ans de quoi parlera-t-on dans les grands forums internationaux? On vérifiera, sans doute trop tard, surtout pour l’Europe, ce que dit Edgar Morin : "on sacrifie l’essentiel à l’urgent, alors que l’urgent est l’essentiel".

Quelle est la dernière innovation qui vous a vraiment marqué ? Je n’arrive toujours pas à comprendre pourquoi on ne met pas l’eau au cœur des préoccupations. Chaque dollar investi dans l’eau et dans son l’assainissement est ce qu’il y a de plus efficace, de plus pertinent. Pour la dignité des êtres humains, pour la santé, pour l’équilibre campagne ville, pour la croissance économique. Lorsque l’on parle de développement, il n’y a plus de question isolée. On ne peut pas cantonner les débats sur l’énergie à la seule question du nucléaire par exemple. Le triangle clé, c’est eau, énergie, sol.





Découvrez d'autres interviews :

LIRE LA SUITE

David Abiker David Abiker est journaliste et chroniqueur.

David Abiker interviewé par Soon Soon Soon

« Au nom du principe de précaution, on exige la sécurité partout, l’absence de défauts, la fin des peaux de bananes sur les trottoirs... [...] Or la liberté consiste avant tout à pouvoir risquer, choisir, se tromper. »

Cité de la Réussite 2012
Octobre 2012

LIRE LA SUITE

Abd Al Malik Rappeur, slameur et écrivain

Abd Al Malik interviewé par Soon Soon Soon

« Il ne faut pas avoir peur de l’innovation et de la technique. Le futur réside dans notre capacité à savoir embrasser l’époque dans laquelle on vit. »

au Mobile Film Festival, à Paris
le 11 Février 2014

LIRE LA SUITE

Stéphanie Perrin Commissaire Général du Printemps des Etudes

Stéphanie Perrin interviewé par Soon Soon Soon

« Quand j’ai commencé les études, on m'a demandé de répondre à la question "Qu’est-ce que sera le luxe demain ?" J'ai spontanément répondu que le luxe, ce serait d’avoir du temps. Et j'en suis toujours convaincue: le vrai luxe, c'est de pouvoir se mettre entre parenthèses. »

à Paris
le 28 janvier 2013

LIRE LA SUITE

Louis Carle Fondateur de Maddyness

Louis Carle interviewé par Soon Soon Soon

« La France est une terre propice pour lancer une entreprise, mais selon moi c'est davantage l’équipe et le concept de l’entreprise qui va en faire son succès, et non sa terre d’accueil. »

à Paris
le 26 mai 2014

<< Voir toutes les interviews

Vous aimez SoonSoonSoon ? Dites-le !

Actualités

BE GREEN

BE GREEN

« Et un nouveau Shot dans la collection! Nous publions aujourd'hui notre nouveau cahier d'innovations sur la nouvelle ère des "Green lifestyles". Pour prendre un shot d'inspiration sur les nouvelles tendances du développement durable... »

lire plus

Soon Soon Soon devient partenaire d'IntoTheMinds

Soon Soon Soon devient partenaire d'IntoTheMinds

« Soon Soon Soon (Paris) et IntoTheMinds (Bruxelles) ont décidé d'allier leurs forces pour proposer aux entreprises un service complet allant de la détection des tendances en amont, à leur implémentation en aval. »

lire plus

Terra incognita

Terra incognita

« Samedi 28 se tient la seconde édition des TEDx Cannes, autour du thème : Terra incognita - nouvelles frontières, nouveaux défis. Foncez rencontrer scientifiques, photographes-reporters, artistes : les explorateurs modernes... »

lire plus

1 2 3

Le futur, c'est par où ?

la carte des innovations SoonSoonSoon Voir la carte des innovations

Interview

Ana María Botero Mora Directrice de l’ACI, l’agence en charge de l’innovation pour Medellin

« Medellin a pu devenir la ville la plus innovante au monde car il y a eu une évolution dans la mentalité politique. Au cours des 12 dernières années, nonobstant le parti politique, il y a eu une continuité dans les différentes administrations. »

Vincent Callebaut Architecte

« Les villes vont devenir des écosystèmes, les quartiers des forêts, où chaque bâtiment va fonctionner comme un arbre habité qui produit son énergie par photosynthèse, qui transforme ses déchets en énergie sur place... »

Fabien Ben N'Sir Organisateur du TEDx Cannes

« Nous entrons dans une ère post-digitale, où on ne distingue plus que deux états chez l’individu : en ligne, ou endormi. »

1 2 3

Voir toutes les interviews